#nonalislamophobie, le hashtag qui se propage sur les réseaux sociaux

Avec le hashtag #nonalislamophobie, beaucoup d'internautes ont appellé à ne pas faire la confusion entre islam et terrorisme et prôné le vivre ensemble. [Capture d'écran Twitter / @tipesian].

Après les attentats de Paris du 13 novembre et en réponse à l’augmentation des actes islamophobes, des internautes appellent à ne pas faire d’amalgames avec la communauté musulmane et ont lancé pour cela le hashtag #nonalislamophobie.

Preuve de l’engouement et de la préoccupation de nombreux internautes quant à l’islamophobie, le hashtag (mot-dièse) #nonalislamophobie a atteint le 19 novembre la cinquième place des mots-dièse les plus tendances sur Twitter.

En moyenne, ce sont 57 messages accompagnés de ce que certains qualifient de «hashtag de la paix», qui sont postés tous les jours sur les réseaux sociaux, selon le site spécialisé tagboard.com.

Beaucoup de messages appellent à ne pas faire la confusion entre islam et terrorisme et prônent le vivre ensemble. 

Beaucoup d'autres internautes relaient des tweets concernant des agressions islamophobes et rappellent que les musulmans sont les premières victimes du terrorisme. 

Selon l’Observatoire national contre l’islamophobie,  les neuf premiers mois de l’année 2015 ont compté 330 actes et menaces visant les musulmans contre 110 sur la même période en 2014. Des chiffres qui avaient été révélés le 22 octobre soit un peu plus de trois semaines avant les attentats de Paris.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles