"La promesse d'une vie" : hommage aux soldats du bout du monde

L'acteur Russell Crowe tente l'aventure de la réalisation pour la première fois avec le film "La promesse d'une vie". L'acteur Russell Crowe tente l'aventure de la réalisation pour la première fois avec le film "La promesse d'une vie". [Universal Pictures]

Nombreux sont les acteurs à se laisser tenter par la réalisation. Cette semaine, c’est au tour de Russell Crowe de passer derrière la caméra avec un mélodrame historique, "La promesse d’une vie".

 

Quatre ans après avoir perdu ses trois fils durant la terrible bataille des Dardanelles (1915), l’Australien ­Joshua Connor (Russell Crowe) traverse les continents pour se rendre en Turquie et y retrouver leurs dépouilles.

A Constantinople, on lui interdit de se rendre sur l’ancien champ de bataille. Aidé par la propriétaire de son hôtel, il réussit à trouver un chemin de traverse pour y accéder. Là-bas, ses talents de sourcier le mènent aux corps de deux de ses fils.

Tout laisse à croire que son troisième fils est encore en vie. Pâtissant parfois d’une certaine naïveté, la mise en scène de Russell Crowe n’est pas dépourvue de charme, et évite tout manichéisme à son sujet.

 

"La promesse d’une vie", de et avec Russell Crowe, et Olga Kurylenko. En salles le 15 avril.

La bande-annonce de "La promesse d'une vie" :

 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles