L'impact de l'affaire Carlos Ghosn sur le cours de l'action Renault

L'affaire Carlos Ghosn a affolé les marchés financiers. L'affaire Carlos Ghosn a affolé les marchés financiers. [ETIENNE LAURENT / POOL / AFP]

Récemment, le groupe Renault-Nissan a été touché de plein fouet par une affaire qui fait aujourd’hui grand bruit et affole les marchés financiers. Il s’agit bien entendu de l’affaire Carlos Ghosn du nom du PDG du groupe accusé de fraude fiscale et de malversations.

Publi-communiqué

Bien entendu, cette affaire toujours en cours n’est pas sans conséquences sur le cours de l’action Renault, qui connait depuis quelques semaines une baisse des achats. Mais qu’en est-il réellement de l’impact de l’affaire Carlos Ghosn sur le cours de cette action ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article. 

Résumé de l’affaire Carlos Ghosn

Si vous n’avez pas entendu parler de cette affaire importante pour le monde de la finance, voici un rapide rappel des faits. 

19 novembre 2018 : Carlos Ghosn est arrêté par la police japonaise à son arrivée dans le pays et soupçonné d’avoir amoindri sa rémunération de plus de 5 milliards de yens entre 2010 et 2015. Ces accusations sont portées par le directeur général de Nissan. Carlos Ghosn est également soupçonné d’abus de biens sociaux. Le lendemain, la direction provisoire du groupe Renault est confiée au Philippe Lagayette et Thierry Bolloré.

21 novembre : La garde à vue de Carlos Ghosn est prolongée pour 10 jours. Le lendemain, il sera tout simplement démis de sa fonction de président du groupe Nissan par le conseil d’administration. C’est Hiroto Saikawa qui prend la relève par intérim.

25 novembre : Bruno Lemaire, ministre de l’économie annonce qu’il ignore les charges qui pèsent sur le PDG français. Le lendemain, c’est le conseil d’administration de Mitsubishi qui démet Carlos Ghosn de ses fonctions de président.

29 novembre : Les groupes Renault, Nissan et Mitsubishi annoncent leur engagement dans l’alliance qu’ils forment. Le lendemain,  le Japon prolonge la détention de Carlos Ghosn pour une nouvelle durée de 10 jours. Ce même jour, Emmanuel Macron rencontrera en marge du G20 le premier ministre japonais Shinzo Abe.

10 décembre : Carlos Ghos ainsi que Greg Kelly, administrateur du groupe, sont mis en examen par le tribunal de Tokyo. Le PDG est inculpé pour non déclaration de la totalité de ses gains versés par Nissan entre 2010 et 2015. Sa détention est une nouvelle fois prolongée et l’enquête est élargie aux années 2016 à 2018.

17 décembre : Le directeur de Nissan refuse la proposition de Renault de tenir une assemblée générale extraordinaire des actionnaires du groupe.

20 décembre : La détention de Carlos Ghosn est finalement interrompue par un juge japonais. Le lendemain, il fera néanmoins l’objet d’un nouveau mandat d’arrêt pour avoir fait passer des pertes sur ses investissements personnels dans les comptes de Nissan. 

4 janvier 2019 : Carlos Ghosn voit accepter par le tribunal de Tokyo sa demande de comparution immédiate. 

11 janvier : Carlos Ghosn est inculpé officiellement de deux chefs d’accusation supplémentaires par le tribunal de Tokyo.  Il s’agit notamment d’une inculpation pour abus de confiance aggravé pour avoir fait passer dans les comptes de Nissan des pertes sur ses investissements personnels en 2008 et également pour la minorisation de ses revenus entre 2015 et 2018. Il encourt alors une peine maximale de 15 ans de prison. On s’attend ainsi à ce que la détention de Carlos Ghosn perdure encore plusieurs mois. D’après les dernières nouvelles, son procès devrait se tenir dans plus de 6 mois.

Quelles sont les conséquences de cette affaire d’un point de vue commercial ?

Intéressons-nous tout d’abord aux conséquences de cette affaire Carlos Ghosn sur la partie commerciale du groupe. Bien que le procès de Carlos Ghosn ne se soit pas encore tenu, les accusations qui pèsent sur le PDG de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors a d’ores et déjà entrainé quelques conséquences néfastes notamment en ce qui concerne l’image de marque de ce groupe.

En effet, selon une étude récente, il semblerait que les marques Nissan et Renault subissent directement les retombées de cette affaires avec notamment un recul de l’indice Buzz qui calcule l’évolution de l’image de ces deux marques. Depuis l’annonce de la première arrestation de Carlos Ghosn, on a en effet pu observer que la marque Renault a subi une baisse de son indice Buzz de 14.4 points et le groupe Nissan a quant à lui enregistré une baisse de ce même indice de l’ordre de 12.9 points.

Bien entendu, cette affaire impacte également les futures ventes de ces groupes avec une baisse des intentions d’achat de près de 1.3 points pour Nissan et une relative stabilité des intentions d’achat pour Renault.

L’impact de cette affaire sur le cours de Bourse des actions Renault et Nissan

Bien entendu, l’image de marque des entreprises Renault et Nissan ainsi que les ventes futures ne sont pas les seuls éléments impactés par l’affaire Carlos Ghosn. En effet, l’action en Bourse de Renault a également connu une chute de près de 8% depuis la médiatisation de cette affaire et a ainsi touché son plus bas niveau historique depuis janvier 2015.

Quant à l’action Nissan, elle a également chuté, perdant 7% à l’ouverture le jour où l’affaire a été révélée au public.

Il va de soi que les investisseurs qui tradent cette valeur suivent avec le plus grand intérêt les nouveaux rebondissements de cette affaire et que chaque annonce ou publication importante a des effets directs sur le cours de ces deux actions. Dans un premier temps, on s’attend à une poursuite de la tendance de fond baissière de ces valeurs mais une remontée n’est pas impossible en fonction de l’issue du procès ou à la lumière de nouveaux éléments.

Il est donc primordial de suivre avec intérêt l’affaire Carlos Ghosn si vous souhaitez investir sur le cours de l’action Renault et de privilégier pour le moment une stratégie de vente à découvert sur cette valeur en prenant soin de garder un œil sur les actualités afin de clôturer au bon moment et avant une reprise à la hausse, ces valeurs étant devenues très spéculatives depuis quelques semaines.

À suivre aussi

consommation Sécheresse : 5 conseils pour économiser l'eau
Proche-Orient Iran : qui sont les Gardiens de la Révolution ?
A chaque vague de chaleur, le ralentissement de l’activité économique se fait ressentir dans plusieurs secteurs.
chaleur Canicule : quelles conséquences économiques ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles