Coe nouveau patron de l'athlétisme mondial

Le Britannique Sebastian Coe, nouveau président de la Fédération internationale d'athlétisme. [JUSTIN TALLIS / AFP]

Le Britannique Sebastian Coe, un des plus grands demi-fondeurs de l'histoire, a été élu 6e président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) par 115 voix contre 92 à l'Ukrainien Sergueï Bubka, ex-tsar de la perche, mercredi à Pékin.

 

M. Coe, double champion olympique du 1500 m (1980/1984), succède au Sénégalais Lamine Diack, 82 ans, qui a passé le témoin après 15 ans et neuf mois à la tête de l'institution.  Coe, 58 ans, avait déjà amplement contribué à ce que Londres, dont il avait été le président du comité d'organisation, obtienne les JO-2012 au détriment de Paris. 

Le Britannique, déjà vice-président de l'IAAF, a insisté lors de sa profession de foi, juste avant le vote électronique, sur son expertise en matière de sponsoring, héritage de l'expérience des Jeux de Londres. "Chers amis, il n'y pas de tâche dans ma vie à laquelle j'ai été aussi bien préparé. Si vous placez ma confiance en moi, je ne vous décevrai pas", a conclu Lord Coe.

Comme une compensation, Bubka, 51 ans, a été réélu vice-président, arrivant en tête avec 187 voix. Bernard Amsalem, président de la Fédération française d'athlétisme (FFA), qui se présentait quant à lui à l'un des quatre postes de vice-président, a été recalé (108 voix). 

 

Vous aimerez aussi

Athlétisme Vidéo : il plonge sur la ligne d'arrivée d'un 400m haies pour s'imposer
La Sud-Africaine Caster Semenya remporte  le 800 m au meeting de Doha le 3 mai 2019 [Karim JAAFAR / AFP]
Athlétisme Doha : Semenya impressionnante, deux jours après son échec devant le TAS
Le secrétaire général du Tribunal arbitral du sport, Matthieu Reeb, lit la décision du tribunal concernant le recours de l'athlète Caster Semenya, à Lausanne, le 1er mai 2019  [Fabrice COFFRINI / AFP]
Athlétisme Hyperandrogénie: l'athlète Caster Semenya devra limiter son taux de testostérone

Ailleurs sur le web

Derniers articles