Rio 2016 : tout savoir sur Sébastien Combot, le kayakiste français

Sébastien Combot sera la grande chance de médaille d’or française sur kayak.[PA Images / Icon Sport]

Après les succès passés de Tony Estanguet, Sébastien Combot espère devenir la nouvelle figure du kayak tricolore. Et aux Jeux olympiques de Rio, il ne visera rien d'autre que la médaille d'or.

Sébastien Combot a obtenu son ticket pour les Jeux de Rio 2016 après une lutte acharnée avec son grand rival, Boris Neveu, aux derniers championnats de France de Pau en avril. Le champion du monde 2007 et vice-champion du monde en 2014 a désormais l'occasion de s'imposer comme le véritable successeur en France de Tony Estanguet, triple champion olympique dans la même catégorie, qui fait désormais partie du Comité international olympique.

A lire aussi : Toutes les chances de médailles de la France aux Jeux de Rio 2016

«J’ai vraiment envie d’être champion olympique. C’est profond en moi. Mais les Jeux, je ne connais pas, il va falloir que j’appréhende et découvre tout ça», a confié le Breton d’origine âgé de 29 ans et qui sera donc le seul représentant tricolore en K1 dans les torrents du "Olympic Whitewater Stadium" à Rio. Et l’histoire serait belle pour celui qui avait été sacré champion du monde en 2007 au Brésil à Foz do Iguaçu. Après avoir arraché son billet pour six centièmes de seconde lors de la dernière manche des championnats de France, il pourrait de nouveau briller sur le sol auriverde.

10 à 14 entraînements par semaine

« J’ai de bonnes sensations. Ma troisième place en Coupe du Monde est un bon repère. Côté préparation, je fais à ma façon. Depuis ma victoire aux sélections olympiques en avril dernier,  je n’ai pas changé grand chose à mes habitudes. Pour une question d’équilibre, j’ai choisi de continuer à travailler avec des horaires adaptés et je m’entraîne toujours 10 à 14 fois par semaine… », a expliqué Sébastien Combot qui a découvert le kayak à neuf ans.

C’était du côté de Lannion. Alors coaché par Nicolas Carduner du Lannion Canoë Kayak, le jeune Sébastien s’est très vite révélé jusqu’à gagner des titres nationaux et internationaux. Toujours licencié à Lannion, il n’est désormais tourné que vers un seul objectif : l’or olympique. «Je souhaite vraiment accéder au podium, ce serait super, mais monter sur la plus haute des marches serait encore mieux... » Il n’y a plus qu’à…

Info pratique : Les épreuves du slalom se dérouleront du 7 au 11 août. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles