Rio 2016 : médaillé d'or, un Nord-coréen semble triste de rentrer au pays

Ri Se-gwang, médaillé d'or aux Jeux Olympiques de Rio au saut de cheval masculin, en gymnastique, est monté sur la première marche du podium avec un air étonnament triste. La pression du régime de son pays, la Corée du Nord, n'y est peut être pas étrangère. 

Pas de sourire, ni de regard complice à ses adversaires ou à la caméra. Au moment de recevoir sa médaille, le gymnaste semble même lutter pour ne pas lâcher quelques larmes. Et au moment de l'hymne national, il a même effectué le salut militaire. Une attitude que Ri Se-gwang a néanmoins pris soin de corriger : «Je suis rempli de joie parce que je pensais au sentiment de victoire que je pouvais apporter à notre leader». Autrement dit, à Kim Jong-un.

A lire aussi : Rio 2016 : le tableau des médailles

Les athlètes de Corée du Nord étroitement encadrés

Il faut savoir qu'en arrivant à Rio, la petite délégation du pays (31 athlètes, contre 208 pour son voisin du Sud) a pu observer le contraste avec d'autres nations. Les athlètes de Corée du Nord sont en effet strictement encadrés par des officiers du régime, sur ordre du gouvernement, pour contrôler leurs faits et gestes et vérifier qu'ils ne communiquent pas avec l'extérieur. Les visites des sites touristiques brésiliens leur sont interdites et les athlètes n'ont pas non plus été autorisés à prendre des téléphones portables offerts par Samsung aux participants, afin d'éviter toute prise de contact avec le reste du monde.

Quant aux relations entre les deux Corées, elles restent fortes. Même après un geste de rapprochement observé au début des Jeux, opéré entre deux gymnastes. La Sud-coréenne Lee Eun-Ju s'est en effet prise en selfie avec son homologue nord-coréenne, Hong Un-jong. Un geste fort qui n'est pas passé inaperçu dans les deux pays, encore théoriquement en guerre depuis 1953 (date de la fin de la guerre de Corée).

La Corée du Nord comptait mercredi sept médailles (2 en or, 3 en argent et 2 en bronze), dont quatre en haltérophilie. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles