L'appli FoodChéri réinvente le dîner

Il suffit de faire son choix et la livraison est garantie en moins de 20 minutes. Il suffit de faire son choix et la livraison est garantie en moins de 20 minutes.[© FoodChéri]

S’offrir un repas préparé par un vrai chef en trois clics et être livré en moins de 20 minutes. Tel est l’engagement de FoodChéri, un nouveau service de livraison de repas à domicile qui entend révolutionner le concept.

 

Ce "bistrot qui tient dans une application", selon ses concepteurs, est accessible depuis le mois dernier sur les mobiles iOS. Son but ? Séduire les urbains qui n’ont pas le temps de cuisiner et qui veulent manger des repas équilibrés.

Il témoigne surtout d’une organisation que seules la souplesse et la rapidité des informations qui transitent sur le Web rendent possible. "Le secteur du digital food est encore très peu développé, contrairement aux transports ou à d’autres services. FoodChéri explore donc une manière très optimisée de répondre aux attentes des clients souvent pressés", explique son président et cofondateur Patrick Asdaghi.

Pour ­allier qualité des plats et une livraison aussi rapide (15 à 20 minutes maximum), la recette de FoodChéri a été de combiner une carte centrée autour de deux plats au choix (9,90 euros) et/ou deux desserts (env. 3 euros), renouvelés chaque jour, et un réseau de livreurs à vélo qui maraudent dans la capitale. Le client n’a donc qu’à faire son choix et les livreurs, qui conservent les plats au frais dans un coffre à l’arrière de leur vélo, sont avertis des commandes, comme le seraient les chauffeurs d’Uber pour une course.

Une fois géolocalisé, le livreur le plus proche prévient le client par SMS d’une estimation de son temps d’arrivée. Il renvoie ensuite un second texto lors­qu’il est à moins de 2 minutes du domicile, pour que le client se rende au pied de son immeuble afin de récupérer son plat, qu’il n’a plus qu’à être réchauffé. Pour l’heure seulement accessible dans certains quartiers, FoodChéri veut couvrir toute la capitale d’ici à la fin 2015, avant de conquérir d’autres villes.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles