«Les Indes fourbes» installée en tête du classement des meilleures ventes de BD

«Les Indes fourbes» est la BD évènement de la rentrée «Les Indes fourbes» est la BD évènement de la rentrée[© Capture d'écran / Guarnido / Ayroles / éd. Delcourt]

La BD «les Indes fourbes» confirme toutes les attentes et s'impose en tête du classement des meilleures ventes de bandes dessinées pour la deuxième semaine consécutive.

L'album scénarisé par Alain Ayroles et dessiné par Juanjo Guarnido avait même intégré directement le «Top 20 GfK / Livres Hebdo» en s'y plaçant septième lors de sa sortie, juste derrière «The Promised Neverland» (T.6), le manga à succès signé Kaiu Shirai et Psuka Demizu.

Tirée au départ à 120 000 exemplaires par les éditions Delcourt, cette truculente épopée à travers le Nouveau Monde fait un carton plein dans les rayons BD des librairies. Il faut dire que le duo aux manettes, pourtant discret, ne pouvait que créer l'événement.

Un récit picaresque foissonnant et passionnant

Les amateurs de BD attendaient avec impatience l'association de la plume talentueuse de l'auteur de «De capes et de crocs» (Delcourt) avec le crayon dynamique et coloré du dessinateur de la série «Black Sad» (Dargaud).

Le résultat est sans appel : «Les Indes fourbes» s'avère un formidable récit picaresque plein de rebondissements, l'histoire d'un petit voyou qui s'embarque vers le Nouveau Monde afin de trouver cet Eldorado tant recherché. Tantôt va-nu-pieds à demi-mort, tantôt puissant et richissime, ce Pablo de Segovie entraîne, sans temps mort, le lecteur depuis les bas-fonds des palais jusqu'aux sommets de la cordillère des Andes. 160 pages savamment orchestrées par deux génies du neuvième art. Le public ne s'y est pas trompé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles