«The Dark Prince Charming» : Marini aux commandes de «Batman»

Dans cet album, le chevalier noir doit faire face à des difficultés, et il affronte un Joker plus dingue que jamais.[© Marini / Dargaud]

Le tome inaugural de «The Dark Prince Charming» vient de sortir, et il devrait ravir les fans du super-héros comme ceux du scénariste et dessinateur italien Enrico Marini.

«C’est un rêve d’enfant qui se réalise.» Enrico Marini («Rapaces», «Le Scorpion», «Les Aigles de Rome»...) est officiellement devenu le premier artiste européen à obtenir l’autorisation de réaliser un «Batman». Dans cet album, le chevalier noir doit faire face à des difficultés, et il affronte un Joker plus dingue que jamais. 

Ce dernier, «parfait opposé du héros», selon l’auteur, a enlevé une fillette. Des doutes existent sur l’identité du père de celle-ci et Batman va mener une enquête musclée dans les bas-fonds.

Célèbre pour sa maîtrise graphique, Marini sublime Gotham City et ses personnages, grâce à des planches d’une grande puissance évocatrice réalisées en couleurs directes. Un must qui devrait faire du bruit des deux côtés de l’Atlantique.

«The Dark Prince Charming», t.1, d’Enrico Marini, éd. Dargaud et DC Comics, 14,99 €.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles