Netflix pourrait ouvrir ses propres salles de cinéma

Ted Sarandos, le patron des contenus de Netflix, souhaite que les films de l'entreprise de Los Gatos (Californie) sortent simultanément sur grand écran et sur la plateforme.[ANGELA WEISS / AFP]

Pour pouvoir présenter ses films plus facilement aux Oscars et dans d'autres compétitions, Netflix envisagerait d'acquérir ses propres salles de cinéma à Los Angeles et New York.

Pour être éligible aux Oscars, un film doit sortir dans un nombre minimum de salles aux Etats-Unis et durant un laps de temps précis. Aussi, Netflix a annoncé la semaine dernière qu'aucun de ses films ne seraient en compétition cette année à Cannes, car le festival interdit de compétition les films non sortis dans des cinémas français.

Selon les informations de The Los Angeles Times, publiées mercredi, la compagnie de SVOD aurait tenté de racheter la chaîne de cinéma américaine Landmark Theaters (53 cinémas aux Etats-Unis), avant de renoncer estimant le prix trop élevé. Mais le projet de rachat de salles reste toujours d'actualité.

En effet, Ted Sarandos, le patron des contenus de Netflix, souhaite que les films de l'entreprise de Los Gatos (Californie) sortent simultanément sur grand écran et sur la plateforme. Une idée inenvisageable pour la plupart des propriétaires de cinémas, qui serait facilitée par l'existence de cinéma Netflix.

En France, le délai entre la sortie en salles d'un film et son exploitation en DVD sur une plateforme de vidéo à la demande est de quatre mois. Si le film a réalisé moins de 200 entrées, ce délai peut être réduit à trois mois.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles