D'où vient l'expression «passer à la trappe» ?

Une expression qui provient du vocabulaire de la Marine nationale. [© Dave Winter/Icon Sport]

Lorsqu’une personne est mise de côté ou qu’un joueur est éliminé d’une compétition sportive, on peut dire qu’il «passe à la trappe». 

Une expression qui trouve son origine dans le domaine militaire, et plus particulièrement au sein de la Marine nationale. Elle fait référence à une coutume observée lorsqu’un simple matelot est promu sous-officier. Il va alors quitter la cantine de l’équipage afin de prendre ses repas dans le carré des officiers. 

Symboliquement, pour illustrer ce «départ», la tradition veut que le marin rampe dans le conduit du passe-plat qui sépare ces deux pièces, aussi appelé «trappe». Ses camarades profitent de ce moment pour multiplier les blagues potaches à son encontre. 

L’expression «passer à la trappe» est ensuite sortie du domaine de la marine pour être reprise, avec une connotation négative, dans le langage courant.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles