Pourquoi inhaler de l'hélium déforme-t-il la voix ?

Un phénomène lié à la moindre densité de ce gaz.[© INP/Shutterstock/Sipa]

Lorsqu’une personne inhale de l’hélium, sa voix devient très aiguë durant plusieurs secondes. 

Mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas parce que le gaz agit sur les cordes vocales. Ces membranes, situées dans le larynx, continuent en effet à vibrer à leur vitesse habituelle pour produire des sons. 

En réalité, nos voies respiratoires et notre bouche, qui font office de caisse de résonnance, ne contiennent alors plus de l’oxygène mais de l’hélium. Or, ce gaz est trois fois moins dense que l’air. Les sons y circulent donc d’autant plus rapidement, ce qui a pour effet d’accroître leur fréquence et ainsi de les rendre plus aigus.

A contrario, inhaler un gaz plus dense, comme le protoxyde d’azote (aussi appelé «gaz hilarant»), rend la voix plus grave, pour cette même raison. Toutefois, en absorber en trop grande quantité peut être dangereux pour la santé.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles