Pourquoi parle-t-on d'un «colosse aux pieds d'argile» ?

Cette expression est tirée d'un texte biblique.[© DC Comics / URBAN COMICS pour Superman]

C'est une expression tirée de la Bible. Lorsqu’une personne a une faiblesse cachée, on parle parfois d’un «colosse aux pieds d’argile».

Elle fait en effet référence à un passage de l’Ancien Testament, le Livre de Daniel. Dans celui-ci, le roi légendaire de ­Babylone, Nabuchodonosor II, fait un rêve et demande à Daniel d’en deviner le contenu.

Le prophète y parvient, racontant que, dans son songe, le souverain a vu une immense statue faite d’or, d’argent et de bronze. Mais ses pieds n’étaient constitués que d’argile, si bien qu’une simple pierre tombée dessus a fait s’écrouler tout l’édifice.

Daniel interprète alors ce rêve, indiquant au monarque que ce colosse représente l’empire babylonien. Bien que très puissant, il est menacé par des divisions internes. Une prophétie qui s’est révélée juste, puisque moins de trente ans après la mort du roi, l’empire s’est effondré, envahi par les Perses.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles