Pourquoi parle-t-on de «jus de chaussette» ?

Pendant la guerre, des fantassins avaient eu lidée de filtrer le café avec leurs chaussettes. Pendant la guerre, des fantassins avaient eu l'idée de filtrer le café avec leurs chaussettes.[© CNEWS ]

Lorsqu’un café est particulièrement mauvais, on dit parfois que c’est du «jus de chaussette».

Une expression apparue à la fin du XIXe siècle, et qui fait référence à une technique utilisée par les soldats, entre les combats, lors de la guerre franco-allemande de 1870. En l’absence de cafetières, les fantassins avaient en effet trouvé une solution de remplacement.

Ils avaient eu l’idée d’utiliser leurs chaussettes pour filtrer le café, après avoir versé les grains dans de grandes écuelles ou des bassines en fer, les avoir écrasés avec la crosse de leur fusil, puis ajouté de l’eau bouillante.

Ce système de fortune donnait, au final, un breuvage peu ragoûtant, que les combattants avaient l’habitude d’appeler littéralement «jus de chaussette». L’expression a, au final, quitté le simple univers des soldats, perdurant jusqu’à aujourd’hui.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles