Pourquoi parle-t-on d'un «barème» ?

Cette expression est issue d'un nom propre : celui du mathématicien François Barrême.[© V. Loison/ SIPA]

Pour évoquer un système de notation, on parle parfois d’un barème. Un terme provenant de la Renaissance, en référence à François Barrême (1638-1703), un mathématicien français.

Ce dernier avait mis au point des tableaux de calculs pour la comptabilité commerciale, publiés dans plusieurs ouvrages de vulgarisation, dont Le Livre des comptes-faits (1670).

Des idées qui lui avaient permis d’être recruté par le ministre Colbert, avant d’être nommé «arithméticien ordinaire» de Louis XIV.

Les formules de François Barrême avaient également été réutilisées par de nombreux négociants, afin d’éviter de fastidieuses opérations, à tel point qu’ils avaient pris l’habitude de les appeler d’après le nom du savant.

En étant repris dans le langage courant, l’orthographe a été simplifiée peu à peu, d’abord en «barême», puis enfin en «barème».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles