Pourquoi dit-on «pleurer comme une madeleine» ?

Une expression qui tire son origine d'un épisode biblique.[© warner bros]

Lorsqu’une personne est submergée par l’émotion, elle peut se mettre à «pleurer comme une madeleine». L’expression ne fait en aucun cas référence au petit gâteau lorrain, mais a en réalité une origine biblique.

Elle renvoie en effet à l’histoire de Marie-Madeleine dans le Nouveau Testament, une prostituée repentie. Quand elle aurait appris la venue de Jésus à Magdala, en Galilée, elle se serait présentée à lui à genoux et en pleurs, rongée par le remords de ses actions passées.

Ses larmes auraient alors été si abondantes qu’elle aurait lavé les pieds du Christ, avant de les sécher avec ses cheveux tout en confessant ses péchés. Elle serait ensuite devenue l’une de ses plus fidèles disciples.

Cette histoire a d’abord entrainé l’apparition au XIIIe siècle de l’expression «faire la Madeleine», avant  que celle-ci ne prenne sa forme  actuelle au XIXe siècle.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles