Superman, un super-héros décliné en série

Le comédien Cameron Cuffe incarne le grand-père de Superman dans la série Krypton. [Krypton © Warner Bros. Entertainment Inc ]

Superhéros incontournable de l’univers DC Comics, Superman est une source d’inspiration inépuisable pour les chaînes de télévision qui déclinent ses aventures en série.

La dernière en date se nomme Krypton, une série en dix épisodes dont la diffusion a débuté l’an dernier aux États-Unis, et qui débarque en France sur SyFy dès le 14 mai, à 21h. L’histoire explore le passé de la famille de Superman, et conduit les téléspectateurs sur la planète Krypton, où est né Kal-El (le nom d’origine de Superman, ndlr).

200 ans avant que son père ne l’envoie sur Terre pour le sauver de la destruction imminente de leur monde, la maison El voit sa position sociale menacée par des visiteurs du futurs ayant le projet de détruire Krypton afin d’empêcher Superman de devenir le plus grand héros de l’Univers. C’est Seg-El (Cameron Cuffe), le grand-père de celui qui deviendra Clark Kent, qui va devoir se battre pour permettre à sa famille de retrouver son rang, mais aussi réinstaurer la paix sur sa planète.

Un superhéros en série

Ce prequel, qui permet de découvrir une facette méconnue sur les origines de Superman, n’est qu’une des nombreuses séries consacrées à ce superhéros de bande dessinée créé en 1933 par le scénariste américain Jerry Siegel et le dessinateur canadien Joe Shuster. Entre 1952 et 1958, l’acteur américain George Reeves est devenu une star en incarnant Superman à l’écran dans The Adventures of Superman.

De 1988 à 1990, Superboy met en scène la jeunesse de Clark Kent alors qu’il est âgé de 19 ans et travaille pour le journal de l’université. La série fut diffusée en France sur TF1.

L’une des plus marquantes est sans aucun doute Loïs et Clark : Les nouvelles aventures de Superman qui, entre 1993 et 1997, ont captivé l’attention de millions de fans à travers le monde. Le duo formé à l’écran par Dean Cain – dans le rôle de Superman/Clark Kent – et Terri Hatcher – peut-être la meilleure incarnation de Lois Lane sur le petit écran – participe grandement au succès de la série.

 

C’est Smallville, en 2001, qui prend la relève. Tom Welling incarne lui aussi un Clark Kent dans ses jeunes années, tout en y insérant des éléments narratifs propre à l’univers de Superman. La série durera pendant une décennie entière, faisant le bonheur des téléspectateurs de M6.

En 2016, c’est au tour de Supergirl, la cousine de Superman de conquérir le petit écran. La série compte aujourd’hui quatre saisons, et continue de faire les beaux jours de la chaîne américaine The CW.

Alors que Superman semble faire de moins en moins recette au cinéma – notamment depuis l’échec de Justice League – le superhéros n’a jamais été aussi en forme sur le petit écran. Récemment, le comédien Tyler Hoechlin a incarné Superman dans le crossover annuel d’Arrowverse sur la chaîne américaine The CW. Une apparition qui aurait convaincu la Warner d’envisager la création d’une nouvelle série consacrée au célèbre héros de DC Comics.

La preuve que l'homme à la cape rouge continue de faire recette sur le petit écran.

À suivre aussi

Etats-Unis Tinder va sortir sa propre série interactive
Les personnages de Phoebe, Chandler, Monica, Ross, Joey et Rachel restent cultes
Séries Friends : on a imaginé l'évolution des personnages 25 ans après
Séries Emmy Awards 2019 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles