Pourquoi dit-on apprendre «par cœur» ?

Une expression qui provient d’une croyance des médecins de l’Antiquité.[© Richard BOUHET / AFP]

Pour préparer un examen, certaines connaissances nécessitent d’être apprises «par cœur». Cette expression, apparue dans le courant du XVIe siècle, tire son origine d’une croyance de la Grèce antique.

A l’époque, les médecins considéraient en effet le cœur comme étant le centre de la conscience humaine. C’était donc lui qui renfermait le courage (les deux mots ont d’ailleurs la même racine), mais aussi l’intelligence et la mémoire.

Au fil du temps, malgré les progrès de la médecine, l’organe est longtemps resté associé à l’esprit. Si bien qu’au Moyen Age, faire quelque chose «par cœur» signifiait le réaliser par la pensée. Par exemple, «dîner par cœur» signifiait sauter un repas.

C’est finalement Rabelais (1494-1553) qui a popularisé la formule «savoir par cœur» dans Pantagruel. A noter qu’en anglais, on dit également «by heart».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles