Pourquoi parle-t-on d'un «chassé-croisé» ?

Une expression qui provient du domaine de la danse. [© P.Desmazes/AFP]

Lorsque les vacanciers se croisent en grand nombre sur la route des départs et des retours de vacances, notamment l’été, on parle de «chassé-croisé».

Une expression apparue au début du XIXe siècle, et qui tire ses origines du monde de la danse. Dans le quadrille, très populaire à l’époque lors des bals ou dans les salons, le «chassé-croisé» était en effet une figure parti­culière, pendant laquelle les deux partenaires exécutaient chacun un pas de côté.

L’un se dirigeait alors vers la droite, tandis que l’autre allait à gauche. Ce pas se différencie ainsi du simple «chassé», au cours duquel les deux danseurs partent du même côté.

Au sens figuré, la ­­locution a d’abord symbolisé une ­démarche qui n’aboutissait pas, à l’image de deux personnes qui se croisent sans jamais se rencontrer, avant de finir par prendre sa signification actuelle.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles