Atmosphère étouffante et faux-coupable au menu de Hierro, première coproduction d’Arte avec l’Espagne

La juge et le truand jouent au jeu du chat et de la souris [Atlantique Productions]

Jeudi 19 septembre à 20h55 Arte entamera la diffusion de Hierro, polar espagnol aux accents de Nordic noir en huit épisodes.

Cette première coproduction d’Arte avec l’Espagne prend pour décor particulier une île de l'archipel des Canaries où, à quelques jours d’une procession religieuse très populaire, le corps d’un jeune homme qui devait se marier le jour-même vient d’être retrouvé sans vie.

Tout juste mutée sur l'île, la juge Candela Montes, femme de tête incorruptible et pugnace et mère célibataire d’un enfant handicapé, brave les conservatismes locaux et enquête sur le principal suspect du meurtre : le père de la fiancée de la victime, un homme d’affaires aux trafics louches qui, pour sauver sa peau, va mener sa propre enquête. Bientôt les deux fortes têtes n'auront qu'un objectif commun : retrouver le véritable assassin.

La série est portée par deux solides acteurs très connus en Espagne, Candela Peña vue en maîtresse volcanique de Marisa Paredes dans Tout sur ma mère, deux fois récompensée par le Goya (l’équivalent des César) du meilleur second rôle et par celui de la meilleure actrice pour son rôle dans le film Princesas, et Dario Grandinetti, aperçu dans les films Parle avec elle et Julieta de Pedro Almodovar ou encore dans le film argentin Rojo.

Hierro, les jeudis 19 et 26 septembre, et 3 octobre à 20h55. Disponible sur arte.tv jusqu’ au 16 octobre.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles