On a vu les premiers épisodes de la série événement «His Dark Materials» (SANS SPOILERS)

Le rôle de Lyra a été confié à Dafne Keen, comédienne remarquer dans le film «Logan».[© 2019 Home Box Office, Inc. All rights reserved. HBO ® and all related programs are the property of Home Box Office, Inc.]

La série «His Dark Materials» est attendue sur OCS à partir du 5 novembre avec une première saison de huit épisodes, dont nous avons pu découvrir la première moitié.

Longtemps annoncée comme le potentiel successeur à «Game of Thrones», cette adaptation en série télévisée de la série de romans fantastiques de Philip Pullman – qui comptera au minimum deux saisons – ressemblerait plus à une page qui se tourne pour la chaîne américaine HBO qui s’est associée avec la britannique BBC pour financer la production de cette fiction ambitieuse servie par un casting de premier plan. Cela ne veut pas dire que «His Dark Materials» serait moins captivante que la célèbre série médiéval-fantastique. Elle est juste différente. Et le monde qu’elle donne à voir semble tout autant captivant, avec un récit se déroulant dans un monde riche et complexe.

De quoi ça parle ?

L’histoire suit la jeune Lyra, qui fut conduite par son oncle, Lord Asriel, aux portes de l’Université Jordan à Oxford quand elle n’était qu’un bébé. Douze ans plus tard, la voilà à courir dans les couloirs du prestigieux établissement avec son ami Roger. Le monde dans lequel elle vit est dirigé le Magisterium, un organisme gouvernemental tout-puissant qui impose sa volonté aux populations. Chaque personne vit en compagnie d’un alter-égo animal appelé «Deamon» qui n’est autre que la manifestation de leur âme.

Lorsque son oncle revient à l’Université, elle découvre l’existence d’une particule mystérieuse, la Poussière. Celui-ci souhaite mener des investigations dans les terres du Nord pour en percer les secrets. Et refuse que Lyra l’accompagne. Au même moment, les disparitions d’enfants à travers le pays se multiplient. Quand son ami Roger disparaît à son tour, Lyra est confiée à la magnétique, et étrange, Mrs Coulter. Avant de quitter l’Université, elle se voit remettre l’aléthiomètre, un objet permettant de connaître la «vérité». Cela marque le début d’une aventure extraordinaire pour la jeune fille qui la mènera dans le Grand Nord où sa route croisera celles de sorcières, d’un aéronaute aventurier, et d’un ours en armure.

Rien de comparable avec le film

Déjà adapté sur grand écran en 2007, pour un résultat plus que décevant, la série «His Dark Materials» commence par planter son univers et présenter ses personnages dans les premiers épisodes que nous avons eu le privilège de découvrir. Dès les premières images, les moyens financiers déployés (aucun chiffre officiel n’a été annoncé, mais les estimations seraient toutefois en deçà des 7 millions par épisode que coûte la série «The Crown») sautent aux yeux. Les effets spéciaux sont réussis, sans être à couper le souffle. Mais cela suffit pour emporter les téléspectateurs dans cet univers fascinant. La bande sonore apporte ce qu’il faut de grandiose pour nous happer dans l’histoire. Et le casting termine de convaincre, avec James McAvoy dans le rôle de Lord Asriel, une Ruth Wilson épatante en Marisa Coulter, et Lin-Manuel Miranda dans la peau de l’aéronaute Lee Scoresby. Le rôle de Lyra a été confié à Dafne Keen, jeune comédienne remarquer dans le film «Logan».

Les premières critiques venues d’outre-Atlantique se veulent plus que rassurantes, du moins en ce qui concerne les quatre premiers épisodes qui ont été dévoilés à la presse. Le potentiel est là. Et le succès colossal rencontré en librairie par l’œuvre de Philip Pullman en est la preuve. Certains ne manqueront pas de déceler une certaine lenteur dans l’introduction de ce vaste monde, et des mystères qu’il recèle. Mais à la fin du quatrième épisode, la patience dont il faut faire preuve commence déjà à être récompensée. Et l’impatience de découvrir la suite ne fait que monter. Ce qui est plutôt bon signe.

His Dark Materials, à partir du 5 novembre sur OCS (et sur myCANAL)

À suivre aussi

Séries Helen Mirren éblouissante dans «Catherine The Great»
Télévision Netflix relance la saga «Le Flic de Beverley Hills» avec Eddie Murphy, une saison 2 pour «Le Seigneur des anneaux» sur Amazon Prime Video… les 5 infos TV à retenir
Séries Robin Tunney («Mentalist»), de retour dans la série judiciaire «The Fix» à voir sur France 2

Ailleurs sur le web

Derniers articles