«The L Word» : le drama lesbien culte est de retour avec «Generation Q», une suite à voir à l'heure US sur Canal+Séries

Membres du cast original, Jennifer Beals, Leisha Hailey, et Katherine Moennig reprennent leurs rôles et officient aussi en tant que productrices exécutives [2019 Showtime Networks Inc]

Une décennie après la fin de la série originale - pionnière queer qui avait révolutionné la visibilité des lesbiennes à la télévision - «The L Word» revient avec des actrices bien connues des fans et une toute nouvelle génération très prometteuse.

«The L Word : Generation Q» débarque en direct des Etats-Unis ce lundi 9 décembre à 22h40 sur Canal+Séries. C'est peu dire que ce retour était très attendu, et que les impatients se rassurent dès à présent, ils ne seront pas déçus. L'émotion sera même intense pour toutes les lesbiennes de revoir à l'écran leurs héroïnes.

La créatrice Ilene Chaiken (qui garde la main sur la production exécutive) a passé le flambeau à une toute nouvelle showrunner en la personne de Marja-Lewis Ryan. Fan de la première heure, la jeune femme, qui a découvert «The L Word» quand elle était ado, est parvenue à garder ce qui faisait le charme de l'original (entendre sexe, glamour et humour), tout en adaptant le show à son époque. 

Quand «The L Word» avait été lancée en 2004, la série avait comblé un manque cruel en matière de représentation de la communauté lesbienne, un manque ressenti de nouveau depuis son arrêt, les personnages LGBTQ apparus entre temps sur les écrans ayant souvent été cantonnés au second plan.

Au cuurs de ces dix dernières années, la perception des lesbiennes a changé et de nombreuses célébrités - dont Cara Delevigne, Kristen Stewart et Ellen Page - se sont même affichées publiquement avec l'élue de leur coeur.

Moins invisible donc, mais toujours discrète, la communauté queer aspire aujourd'hui à se voir proposer des programmes avec plus de nuances et de diversité, et c'est ce vide que vont venir combler les nouveaux épisodes de «The L Word».

the_l_word_generation_q_saison_1_-_key_art_5de5112c0e761.jpg

© Showtime Networks Inc. All Rights Reserved

Diffusée de 2004 à 2009, «The L Word» suivait la vie d'amies lesbiennes à Los Angeles, leur quotidien et surtout leurs amours. «Generation Q» retrouve certaines d'entre elles, les désormais quadras (et très riches) Bette (Jennifer Beals) qui élève Angelica la fille qu'elle a eue avec Tina et qui aspire à devenir maire de Los Angeles, Alice (Leisha Hailey), animatrice télé qui découvre la vie de famille au côté de sa compagne mère de deux enfants, et Shane (Kate Moennig), qui de retour à Los Angeles après sa séparation avec son épouse fait toujours autant tourner les têtes... 

Pour s'adresser au mieux à toutes les générations, «Generation Q» introduit de nouveaux personnages, ceux-là dans la vingtaine, dont l'attachante Finley (Jacqueline Toboni), assistante d'Alice au côté de Sophie (Rosanny Zayas), qui vit avec sa petite-amie, une pro de la com' prénommée Dani (Arienne Mandi), et leur colocataire Micah.

Personnage transgenre, ce dernier est interprété par l'acteur trans Leo Chang. Un choix de casting d'importance, car il avait été reproché à «The L Word» d'avoir confié un personnage trans à une actrice cisgenre lors de la saison 3. Pas question non plus cette fois de refaire l'erreur de se perdre dans des intrigues dispensables comme celles qui avaient été tissées autour de Jenny Schecter, personnage décédé dans la sixième saison de «The L Word» et dont les tribulations avaient agacé de nombreux fans de la série.

Sexualité (la série démarre fort sur un cunnilingus en période de règles), mariage, divorce, adultère, parentalité... «The L Word : Generation Q» continue l'oeuvre de la série mère à savoir faire progresser la visibilité lesbienne. La campagne de Bette permet en outre d'aborder des sujets plus politiques comme la place dans la société de la communauté queer que célèbre chaque jour Alice dans son émission en accueillant à bras ouverts les «Dames, Messieurs et tous ceux qui sont entre les deux». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles