Bruxelles comprend la "priorité" donnée par la France "à la sécurité"

Le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici lors d'une conférence de presse à Bruxelles le 29 octobre 2015 [JOHN THYS / AFP/Archives] Le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici lors d'une conférence de presse à Bruxelles le 29 octobre 2015 [JOHN THYS / AFP/Archives]

La Commission européenne s'est montrée mardi compréhensive face à la situation de la France, touchée vendredi de plein fouet par des attentats meurtriers, et qui prévoit de ne plus tenir ses engagements budgétaires face à l'augmentation des dépenses de sécurité.

"Les règles du pacte de stabilité n'empêchent pas les Etats de définir leurs priorités. Nous comprenons ce qu'est la priorité à la sécurité", a dit mardi Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques lors d'une conférence de presse, où il a rappelé que les règles budgétaires ne sont "ni rigides, ni stupides".

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles