Snapchat et Instagram ont conquis les jeunes Américains

SnapInc Une bannière Snap Inc. suspendue devant e New-York Stock Exchange, le 2 mars 2017[Bryan R. Smith / AFP]

La banque d’investissement Piper Jaffray a publié hier une étude sur les habitudes de consommation des 14-18 ans américains. Au sein du rapport, une partie dédiée à la relation des adolescents avec les réseaux sociaux dévoile leurs préférences (p.32 du rapport).

Le constat est sans appel : alors que Snapchat progresse à toute vitesse, Facebook est complètement à la traîne.

8 jeunes américains sur 10 utilisent Snapchat et Instagram

Pour l’étude, les adolescents devaient dans un premier temps cocher les réseaux sociaux qu’ils utilisaient « au moins une fois par mois ». Et c’est Snapchat qui est sorti vainqueur du classement final, utilisé par 81 % des personnes interrogées. Un score qui montre l’unanimité des jeunes envers le réseau de contenus multimédias éphémères, mais qui offre à Snapchat une très courte avance sur Instagram, cité par 79% des adolescents.

C’est toutefois une progression constante, puisque Snapchat n’avait qu’un seul point d’avance sur son concurrent au printemps 2016 (75% vs 74%), et 5 points de retard au printemps 2015 (68% vs 73%). Loin derrière, Twitter et Facebook ne sont utilisés que par un 14-18 américain sur deux, avec des scores respectifs de 56% et 51%. Ce qui est toutefois toujours mieux que Pinterest (25%) et Google + (19%).

Twitter en chute dans les cœurs

Dans un second temps, les sondés étaient invités à nommer la plateforme qu’ils préféraient aux autres. En toute logique, la tendance du classement précédent se confirme, mais avec quelques nuances. Snapchat est cette fois-ci loin devant tout le monde, cité par 39% des adolescents. Un retournement de situation par rapport au printemps 2015, où le réseau social pointait quatrième du classement des préférences, avec seulement 11% des voix.

16 points derrière Snpachat, Instagram confirme son statut de numéro 2 des réseaux sociaux. Il est préféré par 23% des sondés. Twitter et Facebook ne sont cités qu’à 11% chacun. Un score en légère baisse mais finalement assez stable pour Facebook (15% au printemps 2016, 12% au printemps 2015), mais une chute de haut pour Twitter. Ancien numéro 2 mondial (21% des voix en 2015), le petit oiseau bleu est clairement passé derrière Instagram avec une chute de dix points. Là encore, le score reste plus honorable que du côté de Pinterest (1%) et Google+ (0%)

Question de cible

Ce rapport ne prédit pas pour autant une disparition de Facebook et Twitter face aux géants Snapchat et Instagram. L’âge des joue un rôle non négligeable dans l’étude. En regardant dans le détail, on peut ainsi se rendre compte qu’Instagram est le réseau le plus utilisé des Américains de 14 ans, mais que son utilisation diminue au fur et à mesure que l’âge du sondé augmente. Pareil pour Snapchat, qui connait son pic de succès chez les jeunes de 15 ans, mais passe sous la barre des 80% auprès des 18 ans.

A l’inverse, Facebook, utilisé par quelque 35% de 14 ans, monte au-dessus des 40% chez les 15 ans, 45% chez les 16 ans, 50% chez les 17 ans, et 60% chez les 18 ans. Une évolution qui s’explique facilement, puisque Facebook, originellement réservé aux majeurs, cible principalement les jeunes adultes. Si le réseau est aujourd’hui ouvert aux adolescents de 13 ans, le réseau était originellement réservé aux majeurs: Facebook cible principalement les jeunes adultes, là où le cœur de cible de Snapchat et Instagram est plus jeunes.   

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles