Une ville se mobilise pour les 6 ans d'un garçon autiste

(Illustration) Alors qu'il allait passer son anniversaire seul, un petit garçon autiste a reçu de nombreuses attentions.[Domaine public]

Aucun invité n’ayant voulu se rendre à la fête d’anniversaire de son petit garçon autiste, une Américaine a décidé de partager son désarroi sur les réseaux sociaux. Résultat : en quelques instants à peine, c'est toute la ville qui s'est mobilisée pour offrir à l'enfant une journée inoubliable.

 

La déception et la tristesse de Glenn ont laissé place à l’émerveillement et à la joie grâce à l’énorme élan de solidarité des habitants de Saint-Cloud, une petite ville de Floride (Etats-Unis).

Ce petit garçon de six ans, qui souffre d’épilepsie et d’une légère forme d’autisme, s’attendait en effet à célébrer son sixième anniversaire comme il se doit avec ses camarades de classe. Malheureusement pour lui, et au grand désarroi de sa mère, aucun enfant n’est venu à la fête.

 

16 invités, aucun présents

"Dès son réveil, il voulait savoir quand ses amis arriveraient. Mais aucun parent n’avait répondu à mon invitation. Je gardais pourtant espoir que certains se manifestent", a ainsi expliqué sa mère, Ashlee Buratti, comme le rapporte l’édition américaine du Huffington Post le 20 février.

Effondrée et vexée, la jeune maman, qui avait invité toute la classe de Glenn soit 16 enfants au total, décide de partager sa déception sur un groupe Facebook local. "C’est probablement la plus grande peine qu’une mère puisse ressentir : voir qu’on laisse tomber votre enfant", écrit-elle. À ce moment-là Ashlee est loin d’imaginer que les internautes vont très vite se mobiliser pour lui venir en aide.

 

Camion de pompiers surprise et hélicoptère

En quelques minutes à peine, plusieurs parents lui répondent et proposent de passer dans la soirée avec leurs enfants. Des voisins et des anonymes déposent même des cadeaux devant la maison du petit garçon.

Une heure après la publication du message sur le réseau social, un hélicoptère envoyé par le shérif local tourne au-dessus de la maison familiale pour souhaiter un bon anniversaire à Glenn. Et quelques jours plus tard, ce sont les pompiers de la ville qui viennent parader avec leur camion pour la plus grande joie du petit garçon.

 "Son visage était tout illuminé. Depuis, il sourit tout le temps", a expliqué Ashlee Buratti. Et d'ajouter : "Les enfants autistes sont des enfants comme les autres. L’important est de les aimer".

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles