La Chine construit le plus grand télescope du monde pour trouver des extraterrestres

Depuis quelques années Pékin augmente ses investissements dans l'astronomie.[STR / AFP]

Détecter une vie intelligente extraterrestre. C’est en substance l’ambition de la Chine qui a annoncé mardi que son chantier de télescope géant touchait à sa fin.

L’appareil, en construction depuis mars 2011, atteint il est vrai des proportions hors normes. Coincé entre trois flancs de montagne d’une zone rurale de la province du Guizhou, le Five-hundred-metre Aperture Spherical Radio Telescope (FAST) couvre une surface équivalente à 30 terrains de football et une ouverture sphérique d'un diamètre de 500 mètres. Des dimensions bien supérieures à celles du célèbre radiotélescope d'Arecibo, située dans l'île de Porto Rico, qui détient le titre de plus grand télescope du monde avec son «modeste» 305 mètres de diamètre. Le FAST aura une sensibilité trois fois supérieure.

A lire aussi : Un milliardaire russe investit 100 millions de dollars pour "écouter" les extraterrestres

La construction du FAST a coûté 1,2 milliard de yuans (165 millions d'euros) et doit s’achever en juin. Le super télescope devrait entrer en service dans la foulée.

Mais pour faire quoi ? Le directeur-général de la Société chinoise d'astronomie, Wu Xiangping, avait déclaré l'an passé à Chine nouvelle que le haut degré de sensibilité du FAST aller aider les scientifiques chinois «à rechercher de la vie intelligente en dehors de notre galaxie». Un espoir salué par toute la presse chinoise et relayée par quelques éminences scientifiques et spatiales. En théorie, le FAST devrait permettre aux chercheurs de détecter des signaux radio à des dizaines de milliards d'années-lumière

Mais avant de regarder les étoiles et sonder l’espace pour savoir si nous sommes les seuls êtres vivants de l’Univers, les autorités vont devoir gérer dans les prochaines semaines un sujet plus terre-à-terre : le relogement des 9 110 habitants résidant dans un rayon de cinq kilomètres autour du dispositif d'écoute. En effet, leur absence est requise pour permettre au FAST de déployer toute sa puissance.

A lire aussi : Le plus grand télescope du monde sera européen

Depuis quelques années Pékin augmente ses investissements dans l'astronomie tout en accélérant son programme d'exploration spatiale à coups de milliards d'euros, avec l'ambition d'installer une station permanente en orbite avant 2020, et à terme d'envoyer un homme sur la Lune.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles