Des glaces artisanales Emkipop à déguster à Paris

Les parfums printemps-été de Emkipop attendent les visiteurs au 13, avenue Vollon (12 e). Les parfums printemps-été de Emkipop attendent les visiteurs au 13, avenue Vollon (12 e). [© Hugo Hebrard]

La start-up de glaces artisanales Emkipop a ouvert sa première boutique parisienne au 13, avenue Vollon, à côté du Square Trousseau, à Paris (12e). Elle dispose aussi d’un stand sur le parvis de la Gare de Lyon et depuis peu à la Grande Épicerie du Bon Marché (7e).

Émeline et Guillaume, 30 ans et originaire de Toulon et Salon-de-Provence, ont lancé Emkipop («Em» pour Emeline et «Ki» pour le surnom Kiki de Guillaume) à Marseille en 2016.

C’est au retour d’un voyage à New-York, un an plus tôt, qu’ils décident de se lancer à leur tour sur le marché de la glace artisanale. Ils revisitent les traditionnels esquimaux avec des produits entièrement naturels. «On veut casser la sale image des bâtonnets glacés en France, des ice pops industriels chimiques, au sirop, saturés de sucre et dégoulinants d'eau…Pour parier sur des glaces sans colorant ni conservateur, faites à 75 % de purée de fruits de saison et 100 % artisanales», confiait Émeline à la Provence.

emkipop_paris_03.jpg

© Hugo Hebrard

C’est dans une petite boutique, aux tables et lustres en forme de bâtonnets, que Emkipop dévoile ses trois séries de parfums printemps-été : les O’Fruits avec des sorbets à la fraise et au kiwi, les Bienfaisantes qui associent fruits et condiments comme la «Carrot pop» à base d’orange, de carotte et cannelle et les Gourmandes disponibles toute l’année comme la «Black Sesame» au sésame noir du Japon.

La marque propose aussi d’ajouter des toppings sur les glaces comme du chocolat Valhrona fondu ou des copeaux de noix de coco.

emkipop_paris_05.jpg

© Hugo Hebrard

D’autres recettes ont été créées pour l’hiver et l’automne comme des sorbets pomme et poire ou au chocolat-whisky pour les fêtes de noël.

Avant d’ouvrir cette nouvelle boutique dans la capitale, Émeline et Guillaume ont ouvert leurs deux premières adresses à Marseille en 2017 puis à Aix l’année suivante. Leur projet a même démarré en 2016 d’une manière plus atypique car le couple distribuait ses produits en triporteur, ces tricycles munis de mini-frigos, dans Marseille.

Pour accélérer leur développement, les deux entrepreneurs ont réalisé une levée de fonds d’un million d’euros en mars dernier, leur permettant d’agrandir à la fois leur laboratoire de production sur le Vieux-Port de la cité phocéenne et leur équipe.

Emkipop, 13, rue Antoine Vollon, Paris, 12 e. Ouvert du mardi au samedi : 8h30-12h30 / 14h30-19h et le dimanche de 10h à 13h. Bâtonnets à l’unité : 3,90€.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles