5 restos à découvrir, ouverts en août à Paris

[©Jérome Galland]

Chaque été, la capitale se vide temporairement de ses habitants, partis se la couler douce en vacances.

Pour ceux qui restent, il n'est pas question de se laisser abattre. Paris offre un visage plus apaisé pendant l'été. Pour en profiter pleinement, beaucoup de restaurants sont ouverts.

Chez Bartolo

C’est un petit coin de Naples à Saint-Germain-des-Prés. Ancienne institution du quartier, Chez Bartolo a récemment fait peau neuve. On y retrouve une atmosphère lumineuse, chic et décontractée. Dans la salle joliment décorée trône un superbe four à pizza paré d’une élégante mosaïque dorée.

Les pizzas obéissent aux canons napolitains : bords épais (Marinera à 10 euros, Tartufo à 24 euros), pâte craquante. Autre spécialité de la maison parfaitement délicieuse : les paccheri à la saucisse au fenouil et au gorgonzola (21 euros). Jolis vins à prix abordables.

7, rue des Canettes, Paris 6e

capture_decran_2019-05-16_a_15.28.29_5d499fc417210.png

[©Bartolo]

Tigermilk

Cette jeune table du Sentier sert d’abord un excellent guacamole (version spicy encore meilleure, 4 euros). Pour les plats, la carte présente les it du moment : superbowl ou quinoa bowl version Amérique Latine. Tout est frais et coloré, et donc bienvenu en été.

Il faut tester absolument les ceviche, dont le fameux tigermilk au lait de coco. Il se déguste en entrée (8,5 euros) ou en plat (+3 euros). La carte des vins présentent de prestigieuses appellations à prix modéré. A noter: quand il fait chaud, on évite la bibliothèque sous la verrière.

77, rue d’Aboukir, Paris 2e

2u9a6411_5d49a01a190c1.jpg

La Felicità

Le buzz étant passé, on peut en profiter pour aller (re)découvrir la plus impressionnante adresse du groupe Mama Primi nichée dans la Station F. A vrai dire, la Felicità relève plus du foodcourt que de la pizzeria. On y vient entre amis pour la soirée pour profiter du cadre et de l’ambiance. Mais aussi pour sa pinte à 6 euros et son cocktail « It’s Britney spritz » (8 euros).

5, parvis Alan Turing, Paris 13e

terrasse_la_felicita_vegetal_-_big_mamma_5d49a03da3644.jpg

Maison Plisson 2

En attendant l’ouverture du Petit dernier prévu pour fin septembre, on pourra profiter de la terrasse de Plisson 2 cet été. La table, qui a apporté un peu de pep's au quartier, est un bon repaire pour les amateurs de cuisine fraîche avec le soupçon de sophistication propre à Paris.

Ainsi le tataki de bonite au vinaigre-citron (20 euros) ou le tartare de bœuf au couteau avec olives (de Kalamata !). Le soir, les planches (de 15 à 19 euros) déclinent le meilleur des produits (légumes, charcuterie, fromages) de la Maison.

35, place du Marché-Saint-Honoré, Paris 1er

maison_plisson_2_benedetta_chiala_5_5d49a062c7edb.jpg

[©benedetta_chiala]

Wagamama

Le spécialiste de la cuisine panasiatique ouvre une table à Paris non loin de la gare Saint-Lazare. Déjà présente dans une vingtaine de pays, la chaîne a construit sa réputation en se développant en Grande-Bretagne où elle compte maintenant près de 130 restaurants. On y sert de la « japan food » servie à la minute. Ramen, soba, gyozas, curry…. Son plat signature ? « des calamars au chili, parsemés de shichimi un mélange de sept épices ». Et sa devise : « from bowl to soul ».

10, place de Budapest, Paris 9e

wagamama_parisc_from_paris_agency_22_5d4acaac9ca27.jpg

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles