Mondial 2022 : le Qatar confirmé mais...

Sepp Blatter, le président de la Fifa, dévoile le nom du pays hôte de la Coupe du monde 2022, le Qatar, lors d'une cérémonie tenue le 2 décembre 2010 au siège de la Fifa à Zürich [Karim Jaafar / AFP/Archives]

Dans un communiqué publié ce jeudi, la FIFA a annoncé que le Mondial 2022 de football aurait bien lieu au Qatar. Mais quelques heures plus tard, l'auteur du rapport a dénoncé une lecture "erronée".

 

Aucune manœuvre de corruption n’a eu lieu dans l’attribution des Coupes du monde 2018 (Russie) et 2022 (Qatar). La commission d’éthique indépendante de la Fifa l’a estimé dans le rapport «Garcia» publié jeudi.

D’après ce comité, ces attributions n’ont pas à être remises en question et il n’y a pas lieu "de se repencher sur le processus d’attribution".

Cependant, trois heures plus tard à peine, l’auteur lui-même a dénoncé une lecture "erronée" de son enquête. Michael Garcia a en effet expliqué que l’interprétation du rapport "contient plusieurs présentations incomplètes et erronées des faits et conclusions détaillés".

L’avocat et ancien procureur fédéral américain a annoncé son intention de saisir le comité d’appel de la Fifa.

Autant dire que l’affaire n’est pas près d’en rester là et que les débats risquent d’être encore animés dans les jours à venir. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles