Ligue des champions : Le PSG face à son destin

Transféré au PSG l'été dernier, David Luiz fera son retour à Stamford Bridge à l'occasion de ce 8e de finale retour de la Ligue des champions. Transféré au PSG l'été dernier, David Luiz fera son retour à Stamford Bridge à l'occasion de ce 8e de finale retour de la Ligue des champions.[KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Tenu en échec par Chelsea au match aller (1-1), le PSG va devoir retrouver son efficacité pour marquer au moins un but ce mercredi à Stamford Bridge et ainsi espérer se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions.

 

Le PSG va-t-il réussir là où il a échoué la saison dernière ? Les Parisiens vont retrouver, mercredi soir, en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions, la pelouse de Stamford Bridge, dont ils ne gardent pas de bons souvenirs.

Il y a un peu moins d’un an, les champions de France y avaient été éliminés par Chelsea en quarts de finale dans les tous derniers instants du match retour (2-0).

Une cruelle désillusion qui hante toujours les esprits de Laurent Blanc et de ses joueurs, qui ont l’occasion de réécrire l’histoire et de continuer à rêver plus grand.

D’autant qu’une élimination à ce stade de la compétition serait vécue comme un nouvel échec pour les dirigeants qataris et leur ferme volonté de remporter cette Ligue des champions.

Si la mission s’annonce des plus délicates, elle n’est pas impossible dans la capitale anglaise.

Malgré la cascade de blessures survenue ces dernières semaines et un calendrier surchargé depuis le début de l’année, David Luiz et ses coéquipiers affichent un état de forme étincelant avec une série de quatorze matchs sans défaite (10 victoires, 4 nuls), tout en étant plus que jamais en course pour réaliser un triplé historique dans les compétitions nationales (Ligue 1, Coupe de France, Coupe de la Ligue).

Mais leur manque d’efficacité actuel vient ternir ce tableau idyllique et pourrait mettre à mal leurs ambitions. Car, avec le résultat du match aller (1-1), le PSG est dans l’obligation de marquer pour espérer se qualifier.

"Contre Chelsea, il faut que nous soyons plus efficaces, avait prévenu Blanc, samedi, à l’issue du succès face à Lens (4-1). Car on aura moins d’occasions là-bas". Zlatan Ibrahimovic, Edinson Cavani et compagnie auront-ils reçu le message ?

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles