Barça-PSG : Pourquoi le PSG doit s'inspirer du FC Metz

L'attaquant du PSG Edinson Cavani.

La claque subie par le PSG mercredi soir contre Barcelone (3-1) hypothèque nettement les espoirs parisiens de qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions. Pour viser l’impossible mardi au Camp Nou, les joueurs de Laurent Blanc pourront toujours s'inspirer de l’exploit réalisé par le FC Metz en 1984 face… au Barça.

 

Exsangue en défense, impuissant au milieu de terrain et beaucoup trop imprécis dans ses mouvements offensifs, le PSG a raté son quart de finale aller de Ligue des Champions et offert sur un plateau une très probable qualification au Barça. En effet, les trois buts encaissés à domicile laissent peu de marge de manœuvre au club parisien avant le retour mardi à Barcelone. Statistiquement, le PSG dispose même seulement d’1,8% de chances d’atteindre les demi-finales. C’est peu. Pour autant, l’exploit n’est pas irréalisable.

 

L'exemple du FC Metz

En témoigne la performance historique d’un autre club français réalisée aux dépens du FC Barcelone, déjà, en 1984. Cette année-là, comme le PSG mercredi, le FC Metz s’était d’abord s’incliné lourdement à domicile face au Barça. Une défaite 4-2 qui, pensait-on, éliminait quasi définitivement les Lorrains des seizièmes de finale de la défunte Coupe des Coupes.

 

La légende Tony Kurbos

Le cas des Messins s’aggravait un peu plus encore lorsqu’au match retour ils encaissaient un but à la 38e minute de jeu. 5-2 en score cumulé sur l’ensemble des deux matches, l’affaire semblait bel et bien pliée. C’était sans compter sur Tony Kurbos, petit attaquant yougoslave à l’épaisse moustache, et principal artisan de ce qui reste, encore aujourd’hui, l’un des plus grands exploits du sport français.

Ses trois buts (38e, 55e, 85e) ajoutés à celui contre son camp de l’Espagnol Sanchez (39e) permettaient à Metz de renverser une situation qu’on pensait jusqu'alors irrattrapable. Les Messins s'imposaient finalement 4-1 à Barcelone et se qualifiaient pour le tour suivant.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles