Boycott en tous genres, par Pierre Ménès

Pierre Ménès, chroniqueur de Direct Matin. [MERIADECK POUR DIRECT MATIN]

Pierre Ménès est une figure du paysage footballistique français. Ancien reporter à L’Equipe, cette intarissable grande gueule officie aujourd’hui en qualité d’expert pour le Canal football club. Il tient sa chronique dans les colonnes de Direct Matin.

 

Le PSG et l’OM ont décidé de boycotter Canal+ jusqu’à la fin de la saison en représailles aux suspensions de Zlatan Ibrahimovic (quatre matchs) et Dimitri Payet (deux matchs). En gros, c’est à cause des caméras que les deux joueurs ont été punis.

Parlons-en des caméras dans les couloirs, dont l’installation est validée par la Ligue avant chaque match. La caméra du paddock de Bordeaux est à cette place depuis vingt ans et elle doit peser 35 kilos. Tout le monde la voit. En prenant le problème en sens inverse, l’OM et le PSG font preuve d’une hallucinante mauvaise foi. Aller chercher des responsables extérieurs frôle le ridicule.

Tout ça rentrera dans l’ordre. Tôt ou tard. Mais il serait bien aussi que les dix-huit autres clubs, qui vivent tellement des droits télé ne se laissent pas ainsi marcher sur les pieds. Parce que sans les sous de Canal+ et de la concurrence, le foot français est en cessation de paiement. Et la réalité, c’est ça.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles