Transfert : Martial change de dimension

Anthony Martial a été recruté par Manchester United pour une somme pouvant atteindre 80 millions d'euros. Anthony Martial a été recruté par Manchester United pour une somme pouvant atteindre 80 millions d'euros.[VALERY HACHE / AFP]

Anthony Martial a officiellement signé mardi pour quatre saisons avec une cinquième année en option à Manchester United. Si ce transfert d'un montant pouvant atteindre 80 millions d'euros (50 millions fixes et 30 millions de bonus) pourrait faire de lui le joueur français le plus cher de l'histoire, l'attaquant français change de dimension en intégrant l'un des plus grands clubs du monde.

 

Vingt-quatre heures après son départ quelque peu précipité de Clairefontaine pour rallier Manchester, Anthony Martial a retrouvé, mardi, les Bleus dans leur traditionnel lieu de rassemblement. Presque comme si de rien n’était. Et pourtant, ces vingt-quatre heures ont bouleversé sa jeune carrière de footballeur.

Agé seulement de 19 ans, l’attaquant français a été débauché de Monaco par Manchester United pour une somme pouvant atteindre 80 millions d’euros (50 millions d’euros fixes plus 30 millions d’euros de bonus).

 

Joueur français le plus cher de l'histoire ?

"Je suis tellement heureux de rejoindre MU. J’ai toujours voulu jouer en Premier League", s’est-il réjoui sur le site du club. Avec ce transfert hors norme, Martial, qui a paraphé un contrat de quatre ans, peut prétendre destituer Zinedine Zidane du titre de joueur français le plus cher de l’histoire, qu’il détient depuis son départ de la Juventus Turin vers le Real Madrid pour 75 millions d’euros en 2001. En attendant, il fait une entrée de plain pied dans une nouvelle dimension.

Car jusqu’à son arrivée dans le nord de l’Angleterre, Anthony Martial, acheté seulement cinq millions d’euros à Lyon deux ans plus tôt et convoqué pour la première fois en équipe de France, ne compte que 52 matchs de Ligue 1 pour onze buts.

 

Une destinée à la Thierry Henry ?

Mais si le nouveau n°9 des Red Devils a souvent été accusé de nonchalance, il jouit d’un immense potentiel, vanté déjà depuis un certain temps au quatre coins de l’Europe. «C'est un jeune de grand talent, un attaquant polyvalent, souligne l’entraîneur mancunien Louis Van Gaal. On le suivait depuis longtemps et il a vraiment progressé à Monaco.»

Ces qualités ne sont d’ailleurs pas sans rappeler un certain Thierry Henry, qui lui aussi a commencé aux Ulis avant d’évoluer à Monaco et faire un malheur en Angleterre. Une destinée toute tracée ?

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles