Le fitness attire toujours plus d'adeptes en France

Chaque activité procure des bénéfices particuliers et fait travailler une partie du corps. [©Purestoc//Sipa]

En quête d’une santé éclatante, les Français sont nombreux à se tourner vers le fitness. En salle ou dans une piscine, les disciplines proposées ne manquent pas de variété.

C’est un courant qui électrise les foules. Le fitness a plus que jamais la cote dans le domaine des activités sportives. La santé étant une préoccupation majeure chez la plupart des Français, il n’est pas étonnant que les clubs dédiés ne connaissent pas la crise. «Nous sommes génétiquement programmés pour bouger», souligne Charles Brumauld, auteur de Cross-training (éditions Solar). Avant d’ajouter : «Pour lutter contre la sédentarisation, les gens poussent les portes des salles de sport ou foncent vers les grands espaces pour courir.

A lire aussi : Erwann Menthéour, coach et directeur de Fitnext.com : "La motivation ne se décrète pas c'est une prise de conscience"

Si bien que les clubs ont su s’adapter à cette mouvance et aux besoins des pratiquants. A chaque cours, son exutoire. BodyPump, Body Scuplt, BodyStep, TRX, House Boxing ou Cross-Fit, autant de disciplines qui permettent  de se muscler, d’améliorer son cardio, de travailler sa coordination, de développer son endurance ou de se défouler.

Les bienfaits de l’eau

D’autres activités sont en plein essor : les cours aquatiques symbolisés par l’aquagym et autres aquarunning, aquajump ou aquacombat. Beaucoup moins choquantes pour les muscles et les articulations que le fitness en salle, ces disciplines conviennent à tous, des plus jeunes aux seniors.

Anti-traumatiques, elles possèdent de nombreuses vertus, notamment thérapeutiques, à l’image de l’aquabiking ou de l’aquacycling (pratiqué avec un vélo d’appartement immergé dans l’eau) : réduction des problèmes cardio-respiratoires, action destructrice contre la cellulite, renforcement des muscles pour lutter contre l’arthrose… Il n’est d’ailleurs pas rare que des kinés ou médecins du sport préconisent des séances d’aquabiking en complément d’une rééducation.

A lire aussi : Le Mondial Body Fitness : un défricheur de tendances

Pour ceux et celles qui désirent des séances plus intenses, l’aquafitness propose une large palette de variantes, au même titre que le fitness à «sec». Couplés à des séances de fitness classiques, les cours aquatiques rentreront ainsi parfaitement dans le cadre d’entraînements croisés, souvent vantés par les coachs sportifs.

En chiffres

5,2 millions de pratiquants de fitness sont répertoriés en France. L’engouement pour cette discipline est tel qu’elle recense le plus grand nombre de pratiquants dans le pays, bien plus que la Fédération française de football. 

4 500 clubs privés de fitness environ se trouvent sur le territoire. Le nombre d’ouvertures de clubs est également en hausse, ce qui permet de démocratiser toujours plus la pratique de la discipline.

44 euros sont à débourser en moyenne pour un abonnement mensuel dans un club. Ce tarif prend en compte les abonnements low cost et haut de gamme confondus. Une façon aussi pour les clubs de s’adresser à tous les publics.

Source : Fitness-Challenges, EuropeActive/Deloitte, 2015.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles