Logement: le gouvernement envisage d'autoriser la location entre ascendants et descendants

La réforme du logement passe par de nouveaux zonages et le plafonnement d'honoraires pour les agents immobiliers [Boris Horvat / AFP/Archives] La réforme du logement passe par de nouveaux zonages et le plafonnement d'honoraires pour les agents immobiliers [Boris Horvat / AFP/Archives]

Le gouvernement s'apprête à autoriser la location de logements neufs entre ascendants et descendants d'une même famille, parmi les mesures destinées à relancer le secteur du logement, selon plusieurs médias dimanche.

"Les acquéreurs de logements neufs bénéficiant des avantages fiscaux du (régime, ndr) Duflot pourront y loger les membres de leur famille", affirme le Journal du Dimanche (JDD).

Matignon a décidé de "miser sur les investissements locatifs" pour relancer la construction de logements neufs, selon le site internet des Echos, qui publie la même information.

Cette mesure avait été demandée jeudi par la fédération française du bâtiment (FFB), préconisant une "carotte fiscale" pour relancer le secteur, incluant une mesure de "solidarité intergénérationnelle" afin de donner la possibilité d'acheter et louer entre ascendants et descendants.

Pour inciter les propriétaires à vendre leurs terrains constructibles, le gouvernement envisage également une réforme de la taxation des plus-values de cession, selon ces deux médias.

Interrogé par l'AFP, Matignon "n’a pas de commentaire à faire".

"On est au travail, les arbitrages sont en cours, il y aura des annonces dans les prochains jours", ont indiqué les services du Premier ministre.

François Hollande a promis vendredi qu'il y aurait "dès la semaine prochaine" des "annonces" sur les dossiers prioritaires de la rentrée, y compris sur le logement.

Vous aimerez aussi

Immobilier Palmarès des meilleures SCPI de rendement pour bien investir en 2018
Immobilier L'encadrement des loyers pourrait à nouveau s'appliquer à Paris
La justice confirme en appel l'annulation de l'encadrement des loyers à Paris
Immobilier La justice confirme en appel l'annulation de l'encadrement des loyers à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles