FN : pourquoi changer de nom ?

Marine Le Pen, présidente du Front National. Marine Le Pen, présidente du Front National.[STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

La rumeur d'un possible changement de nom du Front National se fait plus grande. Mais dans quel but ? 

 

Petit à petit, l’idée fait son chemin. Déjà évoquée la semaine dernière, la possibilité d’un changement de nom à venir du Front National a de nouveau été mentionnée ce week-end par la patronne du parti. 

Marine Le Pen a ainsi expliqué que cette évolution "pourrait faire partie des multiples questions" qui seront posées prochainement aux adhérents frontistes. 

Un nouveau baptême, s’il était réellement mis sur les rails, serait un symbole fort pour la formation politique, une étape de plus dans la dédiabolisation initiée par Marine Le Pen depuis son arrivée aux commandes, en 2011. Il permettrait entre autres de tourner un peu plus la page des polémiques passées. 

Mais si la nouvelle génération du parti, qui entoure la présidente, semble ouverte à cette idée, les historiques, à l’instar de Jean-Marie Le Pen, ne l’entendent pas de cette oreille. 

Le président d’honneur refuse tout changement de nom, jugeant que le Front national "n’est pas une marque commerciale", comme il l’a expliqué récemment sur Europe 1.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles