Un maire se déshabille pour dénoncer l'austérité

Le maire et les élus de l’Ile-Saint-Denis n'ont pas hésité à enlever le bas et le haut pour dénoncer les coupes budgétaires annoncées par Manuel Valls le 27 novembre dernier. [Capture d'écran de la page Facebook "Les Plumés de l'austérité"]

Le maire et des élus de l’Ile-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ont posé en sous-vêtements, malgré le froid, devant la mairie le 28 novembre. Ils ont ensuite défilé en slip scandant "A poil contre l'austérité !".

 

Le maire EELV, Michel Bourgain, et une vingtaine d'élus de la commune ont pris une photo symbolique qui, espèrent-ils, permettra d'interpeller le gouvernement et l'opinion publique sur les nouvelles coupes dans les budgets des collectivités locales.

Lors du Congrès des maires de France le 27 novembre dernier, le Premier ministre Manuel Valls annonçait la baisse des fonds versés par l'Etat aux collectivités territoriales (mairies, départements et régions). Une économie de 11 milliards de dotations d’Etat est ainsi prévue de 2015 à 2017, mais elle s'élève, en cumulé, à 28 milliards d'euros entre 2014 et 2017.

 

"A poil contre l'austérité !"

Le maire et les élus, qui ont créé le collectif citoyen "Les Plumés de l'austérité", ont enlevé le haut et le bas pour dénoncer l'austérité. Une manière, selon eux, de montrer "les conséquences de la baisse des dotations de l'Etat sur des communes".

"On veut marquer les esprits et surfer sur la médiatisation de l'évènement pour inciter les collectivités à se mobiliser", a expliqué Michel Bourgain à Metronews.

Le maire déclarait ensuite : "Le but est de montrer l'extrême difficulté des petites communes. L'Etat va réduire les dotations et ce sont les villes les plus pauvres qui vont le prendre de plein fouet."

Le maire EELV a promis d'envoyer leurs photos aux membres du gouvernement et aux députés.

Une pétition appelant "tous ceux qui se sentent plumés par l'austérité à signer" a  également été créée par "Les Plumés de l'austérité".

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles