Kerviel : la justice refuse une expertise

Jérôme Kerviel (à g.) et son avocat David Koubbi, sortant de la prison de Fleury-Merogis, en septembre 2014. [LIONEL BONAVENTURE / AFP]

La justice a refusé mercredi une expertise supplémentaire dans l'affaire Kerviel. C'était la quatrième demande en ce sens effectuée par l'ancien trader. 

 

Et de quatre. Après trois décisions identiques, la justice a de nouveau rejeté, mercredi, la demande d’expertise indépendante formulée par Jérôme Kerviel. L’ancien trader, condamné à cinq ans de prison, dont trois ferme, pour avoir fait perdre 4,9 milliards d’euros à la Société Générale en 2008, a en effet toujours contesté ces accusations.

Selon lui, non seulement la banque qui l’employait était au courant de ses activités, mais le chiffrage du préjudice subi, pourtant validé par l’Inspection générale des Finances et la Commission bancaire, ne repose que sur des affirmations non vérifiées. Il avait donc réclamé la réunion d’un collège d’experts indépendants pour en juger.

Et ce quatrième refus, formulé par la cour d’appel de Versailles, n’a pas entamé sa détermination, à en croire son avocat. «C’est une demande qu’on reformulera ici et ailleurs jusqu'à ce qu'on obtienne satisfaction», a averti Maître David Koubbi, mercredi, expliquant qu’une expertise garantirait à son client un «procès équitable». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles