Moussa Coulibaly évoque sa haine des militaires et des juifs

Moussa Coulibaly a évoqué mercredi pendant sa garde à vue sa haine de la France, de la police, des militaires et des juifs, selon une source proche de l'enquête.[VALERY HACHE / AFP]

Moussa Coulibaly, qui a agressé mardi trois militaires à Nice devant un centre communautaire juif, a évoqué mercredi pendant sa garde à vue sa haine de la France, de la police, des militaires et des juifs, selon une source proche de l'enquête.

.

Le jeune homme de 30 ans, qui se serait radicalisé depuis 2011, doit être transféré "jeudi après-midi" à Paris pour y poursuivre sa garde à vue, selon cette source. Mercredi, s'exprimant très sporadiquement après avoir longtemps gardé le silence, il a aussi déclaré qu'à ses yeux, les musulmans étaient persécutés dans le monde.

La garde à vue à Nice de l'agresseur, Moussa Coulibaly, qui peut durer 96 heures dans le cadre de l'enquête ouverte pour tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste, a été prolongée de 24 heures ce mercredi, a appris l'AFP de source judiciaire.

 

Alpes-Maritimes : Vigipirate au niveau alerte attentat

"Au vu de la situation particulière que la ville de Nice vient de connaître (...), je viens de décider (...) de passer dans les Alpes-Maritimes le plan Vigipirate au niveau alerte attentat", a par ailleurs déclaré jeudi le Premier ministre à l'Assemblée nationale. Une mesure saluée par le maire UMP de la ville Christian Estrosi, qui le demandait depuis les attentats parisiens de janvier.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles