Loi Macron : les auto-écoles descendent dans la rue

[AFP]

La liste déjà conséquente des opposants à la loi Macron s’allonge encore. Les auto-écoles ECF, CER et City’Zen descendent dans la rue vendredi, à Paris et dans plusieurs villes de province, pour protester contre la réforme du permis de conduire que contient le texte. 

 

Celui-ci prévoit notamment de redéployer les effectifs des inspecteurs et de permettre à certains agents publics habilités et formés, comme les militaires ou les agents de la Poste, de faire passer les épreuves. Objectif : créer de nouvelles places pour le passage de l'examen afin d'éviter les délais d'attente, interminables pour certains candidats.

Si Frédéric Martinez, directeur de l’ECF, reconnaît "des choses intéressantes" dans le projet de loi, il regrette des mesures qui "manquent de profondeur". Surtout, les auto-écoles accusent Bercy ne pas les avoir consultées alors qu’elles collaboraient depuis plusieurs mois avec le ministère de l’Intérieur sur ce sujet. Elles proposent d'ouvrir 300 000 places supplémentaires en recrutant davantage d'inspecteurs et de baisser le taux de TVA applicable sur l'apprentissage de la conduite, actuellement fixé à 20 %.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles