Bonus écologique : l'auto propre récompensée

L'Etat veut inciter les conducteurs français à rouler propre.[Bertrand Guay / AFP/Archives]

Inciter les conducteurs français à rouler propre. Cette volonté du gouvernement a pris une autre dimension avec la mise en place, depuis ce mercredi 1er avril, d’un nouveau bonus écologique accordé pour l’achat d’une voiture respectueuse de l’en­vironnement, électrique ou hybride, et l’abandon d’un vieux véhicule polluant.

 

Accessible aux parti­culiers comme aux personnes morales (entreprises, collectivités…), ce superbonus est délivré pour l’achat ou la location de plus de deux ans d’une voiture particulière plus écologique, et ce, en remplacement d’un ­véhicule roulant au diesel, ayant été mis en circulation avant le 1er janvier 2001.

S’agissant d’un véhicule électrique, le bonus, auparavant de 6 300 euros, est augmenté de 3 700 euros, pour atteindre un total de 10 000 euros. En parallèle, concernant un véhicule hybride rechargeable, l’aide, qui était de 4 000 euros, est augmentée de 2 500 euros, pour atteindre 6 500 euros.

 

L’électro-mobilité est en marche

Par cette initiative, le gouvernement appuie sur le champignon pour développer au maximum l’électro-mobilité. En facilitant ainsi le ­renouvellement du parc automobile français, il entend réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le pays.

Un mouvement qui est en marche, puisque les immatriculations de véhicules électriques particuliers ont progressé de 20 % l’an dernier.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles