Quels prénoms permettent d'avoir la mention "très bien" au bac ?

Joséphine figure en tête du classement. [FREDERICK FLORIN / AFP]

Existe-t-il des prénoms qui favorisent l'obtention de la mention "très bien" au bac ? C'est à cette question que vient de répondre un sociologue au travers d'une analyse stimulante.

 

Baptiste Coulmont, enseignant à l'université de Paris VIII et auteur, entre autres, d'une "Sociologie des prénoms" (La Découverte), vient de publier sur son blog une étude statistique à partir de la liste des prénoms des 350.000 candidats au bac général et technologique de 2015. L'enjeu était simple : établir s'il existait une corrélation entre des typologies de prénoms et les résultats.

De fait, le graphique établi par les soins du sociologue révèle des indications intéressantes. Ainsi, les prénoms qui décrochent le plus de mentions "très bien" sont tous féminins. En l'occurence : Joséphine, Diane, Gabrielle, Apolline, Alice, Louise. Le premier prénom masculin qui tire son épingle du jeu est Théophile. Le prénom qui semble le plus propice à l'obtention de la plus prestigieuse des mentions serait Joséphine, puisque sur les 328 comptabilisées, 21,9% l'ont décroché.

 

Le bas du tableau

Inversement, l'analyse révèle également que le taux le plus bas de mention "très bien" concerne avant tout les prénoms masculins. Bryan, Mohamed, Steven, Jordan et Dylan affichent les performances les plus médiocres. Un seul prénom féminin apparait dans ce classement de queue : Anissa.

Le prénom le plus donné dans la promotion 2015 des bacheliers est Camille, prénom qui fut effectivement très prisé des parents en 1997 pour baptiser leurs filles, et beaucoup plus rarement leurs garçons. L'étude révèle ainsi que 11,6% des Camille ont obtenu une mention "très bien". Du côté des garçons, Thomas est le prénom le plus représenté et a décroché près la fameuse mention dans une proportion de près de 9%.

 

Vous aimerez aussi

Education Tout savoir sur la rentrée 2018
Enseignement supérieur Parcoursup : 66.400 jeunes encore sans affectation
Baccalauréat : près de 100.000 candidats passent les rattrapages
Education Bac 2018 : près de 100.000 candidats passent les rattrapages

Ailleurs sur le web

Derniers articles