Week-end du 15 août : les bouchons quasiment résorbés

Traditionnellement compliqué en termes de circulation, le samedi 15 août 2015, classé rouge dans le sens des départs et des retours, n'a pas échappé à la règle. [AFP / ARCHIVES]

La circulation a été dense samedi sur les grands axes routiers pour le dernier grand chassé-croisé des vacances, mais bouchons et ralentissements ont été moindres que l'an dernier à la même heure.

 

Le pic de la circulation a été atteint à 12h30 avec 450km de bouchons cumulés, contre 531 km l'an dernier à la même heure, a annoncé dans la soirée Bison Futé.

Passé 17H00, le trafic était même redevenu quasiment fluide avec 135 km de retenues sur le territoire.

Le centre national d'information routière (Cnir) a ainsi recensé moins de bouchons que l'an passé, grâce à la prévoyance des automobilistes qui ont davantage voyagé de nuit.

"On a constaté beaucoup de trafic sur les routes durant la nuit de vendredi à samedi. Entre minuit et 6h00 samedi il y a eu 18% de circulation supplémentaire par rapport à l'an dernier", avait rapporté un cadre du Cnir dans la matinée.

Alors que la journée était classée "rouge" dans les deux sens, on a finalement roulé beaucoup mieux sur les routes françaises que le week-end précédent où les bouchons avaient atteint 972 kilomètres en cumulé, record de l'été, à la grande surprise des prévisionnistes.

 

Ralentissements en vallée du Rhône 

Les difficultés ont été essentiellement concentrées samedi dans le sens des départs.

Surtout en vallée du Rhône et sur l'autoroute du soleil avec un temps de parcours qui a pu atteindre 02H50 au lieu d'01H40 entre Lyon et Orange. Dans le sens inverse, le temps s'est quand même allongé à mi-journée à 02H30 de trajet.

Entre le péage de Vienne (au sud de Lyon) et Valence-Sud sur l'A7, on a recensé environ 35 km de retenues en direction du sud au niveau de Condrieu (sud de Lyon), 40 km au niveau de Chanas et 15 km à Montélimar.

Des mesures de régulation de vitesse mises en place sur certains tronçons entre Vienne et Orange, consistant à baisser la vitesse de 130 km/h à 110 ou à 90 km/h, pour limiter l'engorgement, ont été levées en soirée.

Le trafic a été dense également sur l'A71 (Orléans-Clermont-Ferrand) au nord de Riom, dans le sens des départs, avec 40 km de bouchons.

En Haute-Savoie, le temps de passage pour se rendre en Italie par le tunnel du Mont-Blanc était de 45 minutes, un temps jugé raisonnable.

 

L'A61 était chargée dans le sens Toulouse-Narbonne.

Il a était demandé d'éviter l'A6 reliant Paris à Lyon. Bison Futé conseillait de prendre l'A39 à partir de Dijon, puis l'A40 en direction de Genève, puis après Bourg-en-Bresse, de suivre Lyon par l'A40 et l'A42. Ce parcours ne rajoute que 15 km au trajet final.

Dimanche sera vert dans le sens des départs même s'il faut dans la mesure du possible "éviter la traversée de Lyon et l'autoroute A7 en vallée du Rhône de 10H00 à 16H00", selon Bison futé. Dans le sens des retours, journée orange, il faudra éviter les grands axes de liaison en direction du nord entre 11H00 et 20H00.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles