Hollande : "rassembler" et "réformer" jusqu'au bout

Le président Francois Hollande était l'invité de RTL le 19 octobre 2015 à Paris. [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

Avant l'ouverture de la 4ème conférence sociale qui se tient ce lundi, sans la CGT, le chef de l'Etat s'est exprimé en direct sur RTL. Retrouvez ses principales déclarations.

8h34 :

François Hollande veut "rassembler" et "réformer" jusqu'au bout et dira ses intentions pour 2017 "le moment venu". "Le rôle du président de la République, c'est de rassembler et de réunir les Français sur un projet. La France doit avancer, la France doit se réformer, la France doit se moderniser, être compétitive, mais elle doit être juste socialement et avoir le dialogue social comme méthode. Voilà ce que je ferai jusqu'à la dernière minute de mon mandat. Et je vous dirai le moment venu ce que j'ai à faire" pour 2017, a déclaré le président de la République sur RTL.

8h25 :

François Hollande met en garde contre le Front national. «Une région qui serait dirigée par le FN, ça aurait des conséquences économiques et sur l’image internationale» de la France, a assuré le président.

8h22 :

François Hollande promet des mesures pour faciliter l'accès à la propriété afin de relancer la croissance. «L'accession à la propriété, ça intéresse beaucoup de nos concitoyens, notamment les primo-accédants et je ferai des propositions dans cette direction», a déclaré le chef de l'Etat sur RTL.

8h19 :

Au sujet des frappes françaises en Syrie, le président déclare que celles-ci «visent des lieux d’entraînement des terroristes», dit simplement François Hollande. Interrogé sur la présence éventuelle de Français ? Il dit ne pas le savoir. «Il y a 600 Français sur les zones de combat et nous avons la certitude qu’ils peuvent revenir à un moment ou à un autre. Mais on ne peut pas dire qu’on frappe telle ou telle catégorie de terroristes», a-t-il ajouté.

8h13 :

Le chef de l'Etat l'assure, la France va «faire 1,1% de croissance» en 2015, une estimation supérieure aux prévisions officielles du gouvernement. Cette estimation de croissance, correspond à celle avancée début octobre par l'Insee mais est supérieure au pronostic communiqué jusqu'alors par le gouvernement d'une croissance à 1% en 2015.

7h53 :

François Hollande promet «une formation avec débouché» pour les chômeurs. « Chaque demandeur d’emploi se verra proposer une formation.»

7h47 :

«Les régimes de retraites sont pérennisés jusqu’en 2030», assure François Hollande. Il n'y a  "plus d'inquiétude à avoir par rapport aux retraites après cette réforme", a-t-il estimé. «Chacun a fait un pas vers l'autre c'est pour ça qu'il y a eu un accord», a déclaré le président de la République à propos de l'accord sur les régimes de retraites complémentaires signé vendredi entre le patronat et trois syndicats de salariés.

7h41 :

ll n’y a «pas eu assez de dialogue» chez Air France, a estimé le chef de l'Etat.

7h37 :

Interrogé sur le syndicaliste qui avait refusé de lui serrer la main, François Hollande a déclaré «La politesse, c’est important». « Mais ce que j’attends des syndicats, c’est l’engagement pour le dialogue.»  Alors que le président de la République visitait le chantier naval de Saint Nazaire, le 13 octobre dernier, il s'était retrouvé face à un ouvrier syndiqué qui lui avait reproché de ne pas condamner la «violence patronale».

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles