Attentats de Paris : un rescapé du Heysel a survécu à la tuerie du Bataclan

Massimiliano Natalucci et son amie "ont eu un terroriste à trois mètres d'eux pendant tout le temps" de la prise d'otages, a rapporté le père de Massimiliano. [Capture d'écran Facebook].

En vacances à Paris, un Italien a miraculeusement survécu à la tuerie du Bataclan. Un prodige d’autant plus rare qu’il y a 30 ans, il a échappé à la bousculade mortelle du stade du Heysel en Belgique.

Massimiliano Natalucci a peut-être un ange gardien qui veille sur lui. Venu assister avec une amie au concert des Eagles of Death Metal au Bataclan vendredi soir, cet Italien de 45 ans fait partie des survivants qui ont réussi à échapper aux terroristes. Il s’en sort avec seulement quelques égratignures à une jambe. Son amie a eu moins de chance et a été blessée à une épaule. Elle devait être opérée samedi. "Ils ont eu un terroriste à trois mètres d'eux pendant tout le temps", a assuré son père au journal italien Corriere adriatico.

Deuxième chance

L’histoire est d’autant plus incroyable que le 29 mai 1985, Massimiliano, alors âgé de 15 ans, est sorti indemne, avec son père et son oncle, de la bousculade mortelle du stade du Heysel à Bruxelles. Ce jour-là se disputait la finale de la coupe d’Europe des clubs champions entre la Juventus de Turin et Liverpool. Des grilles de séparation et un muret s'effondrent sous la pression et le poids des supporters, faisant 39 morts et plus de 454 blessés. Selon sa soeur Federica, c'est un baiser du pape Jean Paul II sur la place Saint-Pierre de Rome quand il avait 8 ans qui a protégé Massimiliano les deux fois.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles