Disparition de Marion Wagon : vingt ans d'incertitudes

Les parents de Marion Wagon avec une affiche, le 14 novembre 1997, un an après le drame. Les parents de Marion Wagon avec une affiche, le 14 novembre 1997, un an après le drame.[FRANCOIS GUILLOT / AFP]

Elle a été vue pour la dernière fois à la sortie de l’école, à Agen, le 14 novembre 1996. Tout juste vingt ans plus tard, la disparition de Marion Wagon reste un mystère. 

Alors qu’une marche silencieuse est organisée ce lundi dans la ville, les parents de la petite fille, âgée de 10 ans à l’époque, continuent de guetter les moindres nouvelles de la police.  

L'information judiciaire est en effet toujours ouverte, et de nouveaux indices émergent de temps à autre. Mais après plusieurs fausses pistes dans les mois qui ont suivi la disparition (Marion aurait notamment été vue en Martinique et en Espagne), les coups de fil du parquet se font aujourd’hui de plus en plus rares. 

Une mobilisation exceptionnelle

À l’époque, la mobilisation avait pourtant été exceptionnelle. Près de 20 000 chasseurs avaient été les policiers et gendarmes à sonder les bois, et la canal du Midi avait été vidé sur 14 km entre Bruch et Agen.

Une campagne d’affichage sans précédent avait également été lancée. Le visage de Marion Wagon était même apparu sur des briques de lait, une pratique inspirée des méthodes américaines. Deux ans plus tard, c'est son portrait «vieilli» scientifiquement qui était diffusé. Au total, 15 millions de portraits de Marion avaient été distribués à travers le pays.

A lire aussi : Comment fonctionne le plan «Alerte enlèvement»

Ses parents, soutenus par une association, avaient rencontré des dirigeants politiques et milité pour une meilleure prise en charge des disparitions d’enfants. Leur engagement a contribué à faire adopter le dispositif «Alerte enlèvement», qui a permis de retrouver treize enfants depuis sa mise en œuvre, en 2006.  

À suivre aussi

miracle Bangladesh : un homme disparu depuis 48 ans retrouve sa famille grâce à une vidéo virale
L’avion d’Emiliano Sala s’était abimé au large de l’île anglo-normande de Guernesey.
Football De nombreuses interrogations toujours en suspens un an après la disparition d'Emiliano Sala
Emiliano Sala avait péri dans le crash de son avion qui l’emmenait vers Cardiff, où il venait d’être transféré.
Football Un an après la disparition d'Emiliano Sala, Nantes va lui rendre hommage

Ailleurs sur le web

Derniers articles