Robert Ménard sera jugé pour ses propos sur les élèves musulmans

Le maire de Béziers, Robert Ménard, le 18 octobre 2016, lors d'un conseil municipal [SYLVAIN THOMAS / AFP/Archives] Le maire de Béziers, Robert Ménard, le 18 octobre 2016, lors d'un conseil municipal [SYLVAIN THOMAS / AFP/Archives]

Le maire de Béziers Robert Ménard, proche du FN, sera jugé devant le tribunal correctionnel à Paris pour provocation à la haine, pour avoir déclaré qu'il y avait trop d'enfants musulmans dans les écoles de sa ville.

L'élu proche du FN a fait l'objet d'un renvoi en procès le 24 novembre par le parquet de Paris, qui avait été saisi par les associations antiracistes Licra et Mrap.

Le 5 septembre, il avait déclaré sur LCI : «Dans une classe du centre-ville de chez moi, 91% d'enfants musulmans. Evidemment que c'est un problème. Il y a des seuils de tolérance (...)». Selon la Licra, le procès est prévu le 8 mars.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles