Le rappeur Kery James lance un site d’informations alternatif

Kery James aux Eurockéennes de Belfort, en 2013.[SEBASTIEN BOZON / AFP]

Kery James, célèbre rappeur originaire de la banlieue d'Orly, a lancé un nouveau site, qui propose «l'information par nous, pour tous».

Cette chaîne d'information en ligne, intitulée LeBanlieusard.fr s'affirme comme «un média alternatif, indépendant et sérieux dans lequel l'information est traitée avec un point de vue différent, singulier, profond». Le site souhaite «informer sans diviser et sans céder à la quête aveuglante du sensationnel».

Selon l'explication donnée sur le site, l'initiative a été motivé par une volonté d'agir «plutôt que de rester dans une dénonciation stérile, qui peut vite devenir une posture».

Les candidats face à la banlieue

Investi dans l'élection présidentielle, Le Banlieusard propose des interviews avec certains candidats, comme Philippe Poutou, lors de vidéos intitulées «Les candidats face à la banlieue», présentée par Nadia Lazzouni.

Une seconde interview est prévue pour le jeudi 20 avril à 18h, avec le candidat du Parti Socialiste, Benoît Hamon.

Une figure du «rap conscient»

Kery James, 39 ans, s'est imposé comme le symbole du «rap conscient» en France. Dans ses textes, il aborde souvent des questions importantes comme les inégalités ou la vie en banlieue.

Ce n'est donc pas étonnant qu'il est nommé ainsi son site : il avait déjà sorti, en 2008, une chanson intitulée «Banlieusards», où il déclare aux jeunes : «On n'est pas condamnés à l'échec». Dans son clip, on voyait passer différentes personnes issues des banlieues, avec la mention de leur emploi actuel.

Le rappeur est également le fondateur d'une association, l'ACES (Apprendre, Comprendre, Entreprendre et Servir), qui vient en aide aux enfants défavorisés en leur proposant un soutien scolaire. Plus récemment, il a sorti un titre intitulé «Racailles», s'en prenant à toute la classe politique, qu'il estime élitiste et surprotégée.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles