Tarn : un candidat dépose plainte pour «acte raciste»

Rachid Touzani a porté plainte pour «injure en raison de l'origine». [Capture Twitter]

Candidat PCF aux législatives sur la 2e circonscription du Tarn, Rachid Touzani a annoncé mardi avoir déposé plainte pour «injure en raison de l'origine» après la détérioration de l'une de ses affiches de campagne à Blayes-les-Mines. 

Le visage du candidat a été couvert par une affichette sur laquelle on pouvait lire «La France est un pays de race blanche», écrit sur un fond de couleur bleu, blanc et rouge. 

Roland Foissac, président de l'Association départementale des communistes et élus républicains, a envoyé une lettre au préfet du Tarn pour «l'alerter sur cet acte raciste caractérisé». Il a également saisi la commission électorale à propos de la régularité du scrutin.

Le premier secrétaire fédéral du PS Vincent Recoules s'est dit «touché et indigné par de tels actes. La France n'est pas 'un pays de race blanche', elle est forte de toute sa diversité, elle est forte de toutes ses valeurs, et le racisme n'est pas une opinion mais un délit», a-t-il déclaré dans un communiqué.

La section locale du Front National a également réagi, pour dénoncer «l'acte raciste» dont a été victime Rachid Touzani. «Le racisme n'a pas ça (sic) place en France», a-t-il rappelé. 

La secrétaire départementale du FN, Doriane Albarao, a également posté un message pour dénoncer cet acte. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles