Législatives : Les 5 résultats du second tour à connaître

Mounir Mahjoubi, candidat de «la République en Marche», affrontera Sarah Legrain, de «la France Insoumise»[Patrick KOVARIK / AFP]

Mélenchon-Versini, Mahjoubi-Legrain ou encore Collard-Sara : le second tour des législatives aura proposé des duels très incertains, ou mis en scène des personnalités importantes. Voici les résultats à retenir. 

Jean-Luc Mélenchon bat Corinne Versini

Le leader de «La France Insoumise», Jean-Luc Mélenchon, est arrivé en tête dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Il affrontait Corinne Versini, une entrepreneure qui se présentait sous l’étiquette «République en Marche» (22,66%).

Le député du Parti Socialiste Patrick Mennucci a été éliminé dès le premier tour. Il n’a recueilli que 12,43% des voix.

Mounir Mahjoubi gagne de justesse

Alors que le secrétaire national du Parti Socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a été éliminé au premier tour, deux candidats de la jeune génération s'affrontaient dans la 16e circonscription de Paris.

Âgé de 33 ans, Mounir Mahjoubi, ex-entrepreneur et secrétaire d'Etat au numérique, a battu Sarah Legrain, 31 ans, professeur et cadre de «la France Insoumise». 

Gilbert Collard bat Marie Sara

Gilbert Collard, député sortant soutenu par le FN, est arrivé en tête dimanche, dans la deuxième circonscription du Gard (32,27%).

Au deuxième tour, affrontait l’ancienne torera Marie Sara (32,16%), candidate de «La République en marche».

Myriam El Khomri battue

Fait insolite, deux candidats se réclamant du parti présidentiel s’affronteraient dans la 18e circonscription de Paris. Myriam El Khomri, qui a été la cible de nombreuses contestations, en raison de la loi travail qui porte son nom, a perdu face au juppéiste Pierre-Yves Bournazel.

Najat Vallaud-Belkacem battue

L’ancienne ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem a perdu face à Bruno Bonnell, candidat LREM, après s'être qualifiée de justesse pour le second tour. 

Candidate dans la 6e circonscription du Rhône, elle devient l'un des symboles de la défaite subie par le Parti Socialiste, dans une ville pourtant ancrée à gauche.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles